Captain America

1542 mots 7 pages
Captain America, un comic américain, 1954

Problématique :
En quoi le personnage de Captain America est-il un outil de propagande pour les Etats-Unis ?
Contexte de l’œuvre :
Tout d’abord, les comics sont des bandes dessinées américaines qui mettent en scène des super-héros, ici Captain America. Ce comic a été dessiné par John Romita et le scénariste est Stan Lee.
Le dessinateur, John Romita, a débuté comme dessinateur de publicité en 1948, et l’année suivante, devient dessinateur de comics pour Atlas, qui deviendra Marvel. Il devient célèbre grâce à plusieurs comics tels que « Les 4 Fantastiques » et « Spider-man ». Le scénariste, Stan Lee, est un scénariste et directeur de publication américain. Son nom est désormais associé à Comics. Il est le cocréateur d’une centaine de super-héros Marvel.

Le personnage de Captain America est né lors de la Seconde Guerre Mondiale, en décembre 1940, alors que les Etats-Unis ne sont pas encore entrés dans le conflit (Ils y rentreront en décembre 1941). Stve Rogers, jeune homme frêle, est transformé par l’armée en super-soldat à l’aide d’un sérum. Il est doté d’une force physique spectaculaire et possède un bouclier indestructible. Son ami Bucky l’aide dans ses aventures. Ils n’ont pas de « super pouvoirs », mais ils véhiculent toutes les valeurs de l’armée américaine : ils luttent pour la liberté et contre les nazis, symboles de la barbarie et des régimes totalitaires. Son costume rappelle le drapeau américain (couleurs : rouges, bleues, blanches ; les étoiles ; et les bandes).

La première de couverture du N° 78 de 1954 s’inscrit dans un contexte très différent : la Guerre Froide a commencée depuis 1947. Désormais, le grand ennemi américain est constitué par l’URSS (l’Union des République Socialistes Soviétiques), l’autre superpuissance.

En effet la Guerre Froide est une situation de fortes tensions entre le bloc Ouest, dominé par les Etats-Unis et le bloc Est, dirigé par l’URSS. Il n’y a pas d’affrontements armés directs

en relation

  • CaptainAmerica
    1774 mots | 8 pages
  • CaptainAmerica
    1774 mots | 8 pages
  • Captain america
    722 mots | 3 pages
  • Captain America
    851 mots | 4 pages
  • Captain america
    1654 mots | 7 pages
  • Captain America
    257 mots | 2 pages
  • america
    1296 mots | 6 pages
  • Captain America histoire des arts
    578 mots | 3 pages
  • Emile Zola- Thérèse Raquin
    1124 mots | 5 pages
  • Captain America histoire des arts
    1048 mots | 5 pages
  • Captain america
    924 mots | 4 pages
  • Captain america
    782 mots | 4 pages
  • Captain america
    308 mots | 2 pages
  • Captain america
    284 mots | 2 pages
  • captain america
    1963 mots | 8 pages