Caractéristiqeu du baroque

Pages: 6 (1482 mots) Publié le: 5 mai 2010
L’auteur baroque parle du temps qui passe. Il dit qu’il faut agir tout de suite, parce que sinon la vieillesse viendra vite, et l’opportunité aura passé. Le classique, lui dit le contraire. Il dit qu’il ne faut pas agir, car il a en tête le bien être du groupe ou de la famille. Pour lui l’action est un danger de rupture, de brutalité. Il ne parle donc pas du temps qui passe, mais du temps quidure. Pour lui, les choses ne changent pas. Mais c’est seulement parce que cette conception du temps impose qu’on ne fasse rien qu’il s’y intéresse. Le baroque veut agir parce qu’il sait qu’il va vite mourir, alors que le classique pense qu’il ne faut pas agir, sinon c’est la société ou la famille qui risque de mourir. Il y a donc une opposition entre les besoins nouveaux de l’individu inscrit etdont dépend un groupe antérieur d’une part, et son besoin ou son envie de s’inscrire dans un nouveau groupe.
LE baroque veut faire ressentirà travers autre chose que le langage clair. La force des sentiments n’a pas besoin de la clarté de la langue. Au contraire, une langue trop précise appauvrirait le sens que veut donner le baroque à son œuvre. On utilisera d’autres procédés que la langue claireet précise. L’objectif est d’animer le tableau que l’on présente (hypotypose). On est donc contre les classiques qui veulent une langue claire comme support d’idées claires.
Les spectateurs qui vont voir un spectacle baroque recherchent la sensibilité et l’imagination. Or ces recherches vont à l’encontre de la clarté.
Les spectateurs qui aiment le baroque aiment par ailleurs les coups dethéâtre et les péripéties. Ca va souvent à l’encontre de la vraisemblance.
Le baroque préfère l’émotion à l’analyse rationnelle. Ce qui n’est pas compréhensible clairement par la raison a tout de même droit de cité. L’irrationnel, l’inconscient, l’inexplicable clairement sont plus riches de sens que la clarté et les idées conscientes.
*Pour les baroques, la réalité peut ne pas être clairementdéfinie. L’illusion joue donc un rôle aussi important* chez les baroques que le réel. En tout cas le réel n’est pas le seul horizon du baroque (quelles figures de style ? Mise en abîme. Le spectateur voit un spectacle dans lequel il y a un spectateur qui regarde un spectacle)
L’émotion fondamentale que partagent les baroques, c’est la notion que la vie est un perpétuel mouvement de l’âme. Or, larègle ou la contrainte de l’ordre suppose que le mouvement de l’esprit, des passions puisse être gênés. Les baroques tels que Corneille refuse l’ordre et la stabilité des règles parce qu’ils sont contraires à leur esprit
Dom Juan de Molière met aussi en scène un caractère baroque : l’inconstance. Pour le Héros séducteur, « tout le plaisir de l’amour est dans le changement »,
Le monde desbaroques est violent (guerres de Religion, guerre contre les protestants de Richelieu et Louis XIII). Le théâtre baroque est lui aussi violent. La période classique, apaisée, ne voudra plus de cette violence.
Tiré d’internet
Corneille ne respecte pas l'unité d'action, ni les bienséances (mélange des genres), c'est ce qui lui attire les foudres de Scudéry et Chapelain
de l’acte I à l’acte Vse déroule à peu près 24 heures, mais Corneille convient lui-même que cela « ne va pas sans embarras », et que les incidents sont « trop pressés ». L’unité de lieu a également gêné le poète. L’action se déroule à Séville, « bien que Don Fernand n’en ait jamais été le maître » afin de « former quelque vraisemblance à la descente des Mores ». Puis nous passons du Palais Royal à l’appartement deChimène et à la rue, où Rodrigue vient provoquer le comte et où Don Diègue cherche son fils. Les deux unités sont donc traitées avec scrupule, mais sans trop de vraisemblance. Et il est évident que la question de vraisemblance revient au premier plan des préoccupations critiques
Ce qui est plus grave, c’est que la pièce compte beaucoup d’éléments comiques
L’inégalité de ton – tantôt presque...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Baroque
  • Le baroque
  • baroque
  • Le baroque
  • Baroque
  • Le baroque
  • Le baroque
  • Le baroque

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !