Cart

1569 mots 7 pages
L’homme a évolué de manière à ce qu’une hiérarchie se forme pour qu’il puisse vivre correctement en communauté. Aujourd’hui nous arrivons à un point où l’on se demande s’il suffit de vouloir être libre pour l’être ? D’une manière très générale ‘suffit-il’ signifie le participe passé du verbe suffire qui exprime une quantité suffisante de satisfaction, ‘vouloir’ signifie une volonté d’exiger quelque chose, ‘être libre’ représente le fait qu’un individu agisse selon sa volonté et ‘pour l’être’ exprime le but. Certes, l’humain fait des choix mais n’est-il pas illusoire de croire que l’homme peut être libre seulement parce qu’il le veut? C’est pour quoi, la volonté de l’homme est très sollicitée par celui-ci, mais la réel liberté n’est pas vraiment possible par le déterminisme et par la convention sociale. Enfin, la vraie liberté est faite par le fait de respecter la loi.

On ne peut pas ne pas dire que l’homme n’est pas libre, au sens ou l’homme a tendance à faire ce qu’il veut.
L’homme a une volonté très forte de vouloir être libre. Sa liberté est faite par le pouvoir qu’il puisse refuser quelque chose et qu’il puisse faire ce que bon lui semble. En effet, car l’homme a une faculté de se déterminer librement et par lui seul, par le libre arbitre. La liberté n’est indépendante que dans le sens où elle se détache de toute détermination sensible, autrement dit de toute détermination par le désir. Cela permet de choisir sans être influencé comme la liberté d’indifférence, état dans lequel la volonté n’est pas poussée d’un côté plus que d’un autre. Cependant, la liberté d’indifférence peut se retourner contre elle-même. C’est pourquoi, la raison est là pour aider l’homme à faire le bon choix. En effet, c’est par la liberté éclairée que l’être humain peut faire des choix plus raisonnée. Car l’individu est responsable de ses choix et doit les assumer. D’après Descartes, le libre arbitre donne une digité a l’être humain à condition qu’il l’utilise le mieux possible sa

en relation

  • Cartes
    924 mots | 4 pages
  • Les cartes
    581 mots | 3 pages
  • Cartes
    2182 mots | 9 pages
  • cartes
    4061 mots | 17 pages
  • Carter
    325 mots | 2 pages
  • Des cartes
    393 mots | 2 pages
  • LE cart
    614 mots | 3 pages
  • Carter
    1531 mots | 7 pages
  • Les joueurs de cartes
    355 mots | 2 pages
  • LA PATIE DE CARTES
    312 mots | 2 pages