Cas addidas

1203 mots 5 pages
Out Cas Adidas

Compte tenu de l’accroissement de la pratique sportive des femmes, Adidas France décide de multiplier ses actions marketing afin de renforcer sa présence sur le marché des articles de sport destinés aux femmes.
Dans un contexte fortement concurrentiel, la marque Adidas cherche à construire une image plus féminine dans le but de devenir la marque préférée des français.

Analyse interne :

Force du groupe
Taille du groupe : numéro 2 mondial sur le marché des articles de sports.
Chiffre d’affaires en 2005 : 6,6 milliards d’euros (+13%)
Bénéfice net en 2005 : 383 millions d’euros (+22%)
Expertise dans le domaine du sport.

Faiblesses du groupe :
Manque de continuité dans la stratégie poursuivie (changement de position)
Image plutôt masculine.
Image associé au « football »

Analyse externe :

Opportunité :
Engouement pour la pratique sportive (34 millions de sportifs en France)
Taille du marché français en valeur (8,9 milliards d’euros en 2005)
Augmentation du nombre d’adhérents dans les clubs sportifs.
Budget annuel élevé du consommateur français (368€ en moyenne en 2005)
Usage croissant des articles de sports pour les loisirs (Streetwear / urbanwear)

Menaces :
Marché très concurrentiel, dominé par des grandes marques Nike, Puma
Importance grandissantes des marques de distributeurs (MDD) développées par les grandes surfaces spécialisées telles que Décathlon et Go sport
Offre Streetwear / urbanwear des marques de vêtements.

Opportunités sur le marché du sport féminin :
Marché en forte croissance 48% des sportifs sont des sportives (18 millions de femmes pratiquent du sport).
Comportement différent par rapport aux hommes (motivations, activités sportives, adhésion à un club…)
Faible élasticité de la demande par rapport au prix (permettant des marges élevées).

Menaces sur le marché du sport féminin :
Marché devenu très concurrentiel (Nike, Puma..)
Effet mode (les tendances évoluent vite)

Synthèse,
Sur un marché

en relation

  • Etudes de cas de le marketing addidas
    338 mots | 2 pages
  • EXPOSE CGE
    608 mots | 3 pages
  • Outdoor industry
    3847 mots | 16 pages
  • La culture des banlieues
    788 mots | 4 pages
  • No logo, le marketing jeune
    2082 mots | 9 pages
  • Le sport miroir de notre société
    650 mots | 3 pages
  • Le hip hop en france
    768 mots | 4 pages
  • Stratégie de développement de babolat
    743 mots | 3 pages
  • Infos decathlon
    1078 mots | 5 pages
  • muc acrc
    9591 mots | 39 pages