Cas choubidouville

635 mots 3 pages
L’opéra de Choubidouville
Contexte :
L’Orchestre Municipal de Choubidouville est géré par l’opéra de la ville. La grande majorité des musiciens de cet orchestre sont des amateurs, membres de l’OMC depuis un certain nombre d’années. Récemment, le directeur musical a quitté l’OMC. Suite à son départ, la direction de l’opéra a recruté un nouveau chef, M. Yohan Andreïevitch, un jeune prodige d’origine russe.Celui-ci est très motivé et ambitieux, il décide donc de restructurer la troupe, c’est pour cette raison qu’il choisit de recruter de jeunes musiciens fraîchement diplômés et de doubler les heures de répétition. Il estime que le renouvellement des effectifs permettra d’apporter du sang neuf et certainement de tirer le reste de la troupe vers le haut.Par ailleurs, il a pour objectif de redonner à l’OMC la qualité d’un orchestre d’opéra faisant preuve de professionnalisme, en incluant dans le programme des œuvres difficiles à interpréter et inconnues du grand public.Cette réforme de l’orchestre ne réjouit pas les « Anciens » dont un grand nombre a décidé de démissionner, d’autres sont complètement démotivés et n’hésitent pas à comploter et saboter le travail. Cette nouvelle situation n’est plus gérable et entraîne la scission de la troupe en deux clans : les jeunes musiciens approuvant le programme ambitieux du chef d’orchestre, ainsi que les anciens qui ne se reconnaissent pas dans le programme.
Analyse de la situation :
Points positifs : Choubidouville est une ville dynamique grâce à ses nombreuses activités culturelles et l’opéra est le symbole de la réussite culturelle. L’opéra accueil plus de 100 000 personne il est donc très attractive L’opéra est constitué de musiciens de différentes générations et de situations sociales différentes Le nouveau chef d’orchestre est dynamique et motivé il veut augmenter la qualité des prestations musicales en professionnalisant l’orchestre avec de nouveaux challenge. L’orchestre est constitué de

en relation

  • cas resources humaines
    369 mots | 2 pages