cas efcan

916 mots 4 pages
Management des entreprises

CAS EFCAN

1) Les forces concurrentielles mises en évidences par Porter permettent d’analyser le micro environnement de l’entreprise grâce à 5 outils :
­ la concurrence
­ le pouvoir de négociation des clients
­ le pouvoir de négociation des fournisseurs
­ la menace de nouveaux entrants
­ l’entrée sur le marché de produits ou services de substitutions La concurrence est élevé dans le secteur de la boite de conserve, d’autant plus que l’entreprise EFCAN est présente dans le monde entier, elle à donc 5 fois plus de concurrents qu’au niveau national.
C’est d’ailleurs sur ceci que les clients basent leur pouvoir de négociation. En effet les clients exigent la qualité, des délais rapide sans quoi ils s’approvisionneraient chez la concurrence. Les clients exercent également une pression sur la manière de travailler d’EFCAN qui doit répondre à leurs exigences en matière de qualité du travail et de conformité des produits.
Les fournisseurs peuvent exercer également un poids sur EFCAN car lorsque le prix du coke et du minerais de fer augmentent les fabricants sont obligés d’augmenter leurs prix, ce qui peut ne pas forcément plaire à certains clients.
De plus l’entrée sur le marché de produits de substitutions est réelle même si il sera compliqué de surpasser la boite de conserve. Bonduelle a lancé en 2004 la brique carton appertisée ( au mêmes effets que la boite de conserve ) promue par Tetra Pak mais la
France est attaché à la boite de conserve qui est pratique et propose beaucoup de diversité. Pour conclure nous pouvons dire que l’entreprise EFCAN souffre d’un micro environnement défavorable car lui apportant beaucoup de pression et de difficultés.

2) Les dirigeants de l’entreprise EFCAN ont choisi une stratégie de pénétration du marché car ils continuent de faire les mêmes produits sur le même marché. En

en relation

  • management
    2096 mots | 9 pages