CAS LAFARGE

Pages: 41 (10032 mots) Publié le: 13 juin 2014



INTRODUCTION

LAFARGE SA est une société anonyme de droit français. Cette société fabrique et vend dans le monde entier du ciment, granulats et béton prêt à l’emploi.
D’après leur analyse le groupe se place leader mondial des matériaux de construction.
Leader mondial sur le marché du ciment, deuxième producteur mondial de granulats et quatrième producteur mondial de béton prêt àl’emploi.

La société existe depuis 1884 et c’est à partir 1990 que Lafarge a opéré une profonde transformation en se lançant dans une politique externe à un rythme soutenue. Jusqu’en 1989 Lafarge était qualifié de « vieille dame de l’industrie ». Le cimentier français était considéré comme une entreprise à mono activité, avec une culture technique et d’ingénieurs .Par ailleurs le groupe n’était quefaiblement internationalisé. Les années 90 ont marqués un véritable tournant, une série d’acquisitions et Lafarge a plus que doublée sa taille en quelques années.

Actuellement Bruno LAFOND est le Président Directeur Général.
Le chiffre d’affaires de LAFARGE est de 15 284 millions, pour cela 68 000 collaborateurs son au service du groupe, qui est présent dans 64 pays avec 1600 sites deproduction.

Mais suite au renforcement de sa position dominante par sa taille, Lafarge est aujourd’hui face aux changements de son environnement : la consommation évolue, les flux commerciaux se redessinent, les normes de rentabilité changent, alors que les impératifs environnementaux et sociaux doivent nécessairement être pris en compte.

Ces nouvelles données, une menace pour sa place de leader, Comment Lafarge s’adaptera t-elle a ce nouvel environnement ?











Domaines d’activités stratégiques de Lafarge :



























PARTIE I : ANALYSE EXTERNE



La demande :

Ciment
La demande de ciment dans un pays est en règle générale soutenue par l’augmentation du revenu par habitant. La croissance démographique,l’industrialisation et les progrès de l’urbanisation qui entraîne ces besoins en logements et en infrastructures ont également pour effet une consommation accrue du ciment.

La consommation mondiale du ciment s’est fortement développée durant les 20 dernières années, à un rythme moyen supérieur à 5% par an. Malgré la crise économique et financière, la demande mondiale du ciment a cru de près de 8% en 2011.Soutenue par le dynamisme des marchés de la plupart des grands pays émergents.

Les marchés émergents représentent 90% du marché mondial, le reste étant composé principalement de l’Amérique du nord et de l’Europe occidentale.

La consommation de ciment suit une courbe « en cloche », qui atteint son plus haut niveau en phase de maturité – la Chine pourrait être en train d’aborder cette phasealors que l’Inde est encore en phase de croissance initiale et décroît ensuite pour rejoindre un niveau de consommation asymptotique.

La demande est caractérisée par : des bétonniers, des préfabricants d’élément en béton, des entrepreneurs, des constructeurs, des maçons et des grossistes en matériaux de construction .
Le ciment est ainsi utilisé par ces acteurs dans trois principaux segments dumarché de la construction : résidentiel, non résidentiel, et les projets d’infrastructures.







Evolution du marché mondial du ciment

Source : analyse Lafarge (2011)

Consommation de ciment par habitant (en kg)
 
2007
2008
2009
2010
Luxembourg
1275
1229
1005
898
Espagne
1266
936
625
532
Irlande
1184
803
413
320
Chine
1018
1002
1202
1400
Grèce
994
913681
NC
Italie
784
699
599
565
Portugal
737
689
580
546
Autriche
690
709
600
568
Suisse
606
601
601
637
Belgique
576
583
530
538
Japon
445
438
313
NC
France
399
388
325
313
Etats-Unis
394
366
224
NC
Pays-Bas
360
384
321
287
Danemark
340
339
216
210
Allemagne
333
337
310
301
Royaume-Uni
237
203
154
159

Source: Cembureau, hors...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Cas lafarge
  • cas lafarge
  • Cas lafarge
  • cas lafarge
  • Cas lafarge
  • Cas lafarge
  • Cas lafarge
  • Cas lafarge

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !