Cas pratique

818 mots 4 pages
Droit des obligations et le contrat

I-les obligations

1 -Définition de l'obligation 2- Classification selon leur nature 3- Utilité de l'obligation a- La finalité sociale de l'obligation b- La finalité économique de l'obligation

II -Les contrats 1-Definition 2-Les types des contrats a- La souscription du contrat b- La transformation du contrat 3-Les conditions de formation du contrat

I-les obligations

1 -Définition de l'obligation

L'obligation est un lien de droit qui unit deux ou plusieurs personnes par lequel une personne s'oblige envers une autre à faire (ou à ne pas faire) ou a donner. Les parties au rapport d'obligation sont : • un créancier, titulaire d'un droit de créance sur le débiteur, à savoir le bénéfice d'une prestation ; • un débiteur, titulaire d'une dette envers le créancier, et qui doit répondre de cette dette sur l'intégralité de son patrimoine, sauf biens insaisissables.
Ce lien subjectif entre le créancier et le débiteur présente plusieurs caractères : • il s'agit d'un lien patrimonial, qui intègre l'actif du créancier et le passif du débiteur, et qui est dévolu par l'effet de la succession ; • il s'agit également d'un droit personnel, portant sur le patrimoine d'autrui, par opposition aux droits réels, portant sur une chose ; • il est susceptible d'exécution forcée, que l'obligation soit civile ou commerciale.

2- Classification selon leur nature La loi et la doctrine classifient les obligations selon leur nature, leur source et leur objet. Ces distinctions emportent généralement des différences de régime. 3- Utilité de l'obligation
L'obligation juridique est un instrument dont les finalités sont sociales, économiques et philosophiques.
► La finalité sociale de l'obligation :
L'obligation unit plusieurs personnes, et participe à la formation du lien social. Elle contribue à garantir la cohésion du corps social, et la

en relation

  • Cas pratique
    1509 mots | 7 pages
  • cas pratique
    1685 mots | 7 pages
  • cas pratiques
    951 mots | 4 pages
  • le cas pratique
    1149 mots | 5 pages
  • cas pratiques
    1822 mots | 8 pages
  • Le cas pratique
    2021 mots | 9 pages
  • Cas pratique
    313 mots | 2 pages
  • Cas pratique
    285 mots | 2 pages
  • Cas pratiques
    718 mots | 3 pages
  • Cas pratique
    953 mots | 4 pages