cas professionnel

7236 mots 29 pages
SECTION 3 : L’UTILITE ET LES CONTRAINTES DE LA COTATION A LA BVMT

1) Utilité de l’admission à la cote : Les avantages peuvent être définis comme étant l'ensemble des atouts, des privilèges et profits que peuvent avoir ou bénéficier l'entreprise qui intègre la bourse ainsi qu'à tous ses acteurs (associés, dirigeants, etc.). De ce qui précède, on distingue une multitude d'avantages lors d'une introduction en bourse

1.1) Lever des fonds : Cette opération demeure la principale motivation de toute introduction, la bourse évalue quotidiennement le cours de l’action qui permet de valoriser le patrimoine des actionnaires et diversifier ainsi leur investissement.
1.2) La bourse soutient les ambitions de l'entreprise : L'élargissement du cercle des actionnaires de l'entreprise par son introduction en Bourse permet une meilleure répartition des risques et une diversification des sources de financement grâce à une panoplie de produits financiers répondant aux divers besoins de l'entreprise sans pour autant perdre le contrôle de l'affaire.
La Bourse et le marché financier en général offrent l'opportunité de lever des capitaux sous forme de fonds propres ou d'emprunts à des conditions plus avantageuses en comparaison avec les sources classiques de financement du point de vue taux d'intérêt et durée. Ceci permet à côté du renforcement des fonds propres, de réduire les frais financiers de l'entreprise, d'augmenter sa rentabilité et d'accroître sa compétitivité.

1.3) Introduction en bourse comme un moyen de mobilisation du personnel :

En plus du renforcement de sa crédibilité par les moyens publicitaires comme la publication au journal officiel de la bourse l'introduction en bourse est un facteur de fierté pour le personnel de l'entreprise. Avoir son groupe coté en bourse est en soi revalorisant, mais c'est surtout un moyen de mobilisation interne de ressources humaines afin de confirmer le succès de

en relation

  • À travers le cas pratique de monsieur martin?, faire le devoir sur la posture professionnelle à travers les contours et les limites de l'intervention , les relations avec l'autorité judiciaire, la déontologie et l'analyse des pratiques
    15293 mots | 62 pages
  • Etude de cas
    1709 mots | 7 pages
  • sdfghjk
    3669 mots | 15 pages
  • Commentaire d'arrêt 10 février 1998
    3678 mots | 15 pages
  • Fiche LA MALADIE DU SALARIE ET ACCIDENT
    1119 mots | 5 pages
  • Abdomen sans preparation
    29177 mots | 117 pages
  • etude-cas
    5047 mots | 21 pages
  • Notion de clause abusive
    2922 mots | 12 pages
  • Opportunités liées au renouvellement de lignes court terme
    4248 mots | 17 pages
  • Clauses & contrats de vente
    913 mots | 4 pages