Cas Shupa 2

6195 mots 25 pages
Barème de notation
Question 1
Le métier
Les segments stratégiques
/ 5 points
/ 10 points
Question 2
Porter confiserie
Porter sucettes
/ 15 points
/ 10 points
Question 3
Diagnostic externe
Diagnostic interne
/ 15 points
/ 10 points
Question 4
Options stratégiques
/ 25 points
Question 5
Investissements méthode / calcul
Choix
/ 15 points
/ 5 points
Présentation et Orthographe
/ 10 points
TOTAL
/ 120 points
Liste des annexes
Annexe 1
Part de marché de chaque fabricant sur le marché de la confiserie de sucre en 2005
Page 19
Annexe 2
Part de marché de chaque segment de confiserie en 2005
Page 20
Annexe 3
La gamme « Jouets » qui accompagne les sucettes
Page 21
Annexe 4
Présentation de deux projets
Pages 22-23 2/23
Contexte de l’étude de cas SHUPA
Le marché de la confiserie de sucre
Le marché de la confiserie de sucre appartient au secteur de l’épicerie sucrée. Ce dernier est composé de 6 principales familles : sucre et épicerie pâtissière ; petits déjeuners ; pâtisserie industrielle ; confiserie ; panification sèche ; biscuiterie sucrée.

A l’intérieur du sous – segment « confiserie », une redistribution des cartes est en train de s’opérer entre les intervenants, et l’inflation des nouveautés va en desservir quelques uns. Dans le marasme actuel que connaît la catégorie, l’émergence du sans-sucre apparaît comme un relais de croissance. Avec un peu plus de 91 % des parts de marché en valeur sur le chewing-gum, le sans-sucre continue de progresser sur les autres sous-familles de la confiserie. Encore peu présent sur le segment sachet, il y gagne aussi du terrain. En revanche sur le segment de la petite confiserie de poche (PCP) , il se trouve en concurrence frontale avec l’offre de chewing-gum.

Le marché

1) Un décrochage des ventes

2005 a marqué un tournant dans l’univers de l’épicerie sucrée. Après deux années stables, elle enregistre un fort décrochage des ventes en valeur (- 3,0 %). Touché entre autres par la mollesse de la consommation et les discours

en relation

  • Marketing
    2060 mots | 9 pages
  • shupa shups
    1164 mots | 5 pages
  • Etude de cas
    1192 mots | 5 pages
  • CAS SHUPA
    268 mots | 2 pages