CAS UBISOFT

543 mots 3 pages
CAS UBISOFT

Mission 1 :
1.1 : Lors de l’achat de ce logiciel propriétaire, il n’y a pas de « transfert de propriété du logiciel », il reste la propriété de son auteur, personne physique ou morale, et le droit d’auteur reste conservé.

1.2 : Les possibilités d’utilisation qu’auront les clients dépendent des conditions générales d’utilisation. Celles-ci peuvent très bien interdire la copie, le téléchargement, le partage, la vente, ou l’installation sur des ordinateurs personnels ou d’entreprise. Ici, le logiciel d’Ubisoft est un logiciel propriétaire, c’est-à-dire que le contrat de licence définit les conditions d’usage du logiciel que l’auteur autorise. Pour avoir tous les droits d’exploitation il faut que cela soit un logiciel libre. Les risques liés au piratage sont une peine d’emprisonnement et des amandes.

1.3 : Ubisoft obtiendra les mêmes droits qu’elle accorde à ces clients tous ces droits sont inscrit dans la licence. La licence définit les droits accordés à l'utilisateur, elle peut si Ubisoft le souhaite autoriser à la copie, l'analyse et la décompilation la distribution, la commercialisation ... du logiciel.

Mission 2 :
2.1 : Oui les logiciels libre on un propriétaire qui est l’auteur de ce logiciel libre.
Les logiciels propriétaires sont distribués en version « exécutable », alors que les logiciels libres sont fournis avec leur « code source ».

Le passage de l'un à l'autre s'opère par traduction du code source (lu et écrit par l'homme) en code exécutable (que seul l'ordinateur comprend). Les logiciels libres sont distribués sous ces deux formes, tandis que les logiciels propriétaire ne vendent que le code « exécutable » et cachent le plus important d’un logiciel libre qu’est le code source.

2.2 : L’intérêt pour Ubisoft et quelle peut le modifier et de redistribuer car ils obtiennent la licence mais ils ne sont pas propriétaire du logiciel. L’intérêt pour l’auteur est qu’il peut fixer à n’importe quelle degré le niveau de protection de la

en relation

  • Cas ubisoft
    3972 mots | 16 pages
  • Etude de cas ubisoft
    6564 mots | 27 pages
  • Marketing ubisoft
    8537 mots | 35 pages
  • Numerisation
    2493 mots | 10 pages
  • Rapport annuel 2012 ubisoft
    80147 mots | 321 pages
  • Etude ubisoft
    9125 mots | 37 pages
  • 59ubisoft document de référence 2013 2014tcm100151856
    98925 mots | 396 pages
  • Stratégie marketing ubisoft
    9422 mots | 38 pages
  • Ubisoft
    7014 mots | 29 pages
  • test
    3390 mots | 14 pages