Cas d'entreprise

855 mots 4 pages
Auteurs Management :

Michael Porter : né en 1947, est un professeur de stratégie d'entreprise de l'université de Harvard, professeur honoraire dans de nombreuses universités (dont l'Université de Leipzig), également spécialiste de l'économie du développement.
Il nous apprenait dans les années 90 que la rentabilité d'un secteur peut être déterminée sur la base de l'analyse des cinq forces de la concurrence qui le régissent (conseil marketing).

Les 5 forces de Porter, développement : 1. La première force à laquelle est soumise une entreprise est la rivalité entre différentes sociétés. 2. Les clients constituent une force, si l'entreprise se donne un certain pouvoir de négociation avec ses clients et avec un certain savoir-faire cela se passe très bien. Il y a des entreprises où cela se passe très mal car il est n'y a pas forcément la compétence. 3. L'autre force importante ce sont les fournisseurs, on négocie avec des clients et des fournisseurs, la vulnérabilité doit se faire sur les deux. Vous avez des entreprises qui se comportent très bien avec les clients et qui ont des comportements de dictateur avec les fournisseurs. Or, on construit et on investit avec un fournisseur. 4. La quatrième force à laquelle est soumise une entreprise, ce sont les concurrents potentiels. Cela fait appel à la concurrence et à la compétitivité car vous avez toujours une entreprise qui peut arriver sur votre marché. 5. Enfin, vous avez aussi le fait que vos produits sont sur des marchés parallèles ce qui peut résoudre le problème de votre client sans que vous le sachiez. Donc, il y a un état de surveillance qui se base sur la concurrence, ceux qui peuvent rentrer, ceux qui à côté peuvent vous gêner, les fournisseurs et les clients.

Joseph Schumpeter (1883-1950) : Avec Keynes, ce fut le monstre sacré de l’économie du XXe siècle. Il a pourtant finalement peu écrit dans le domaine de la théorie économique. Mais chacune de ses oeuvres a tracé un profond sillon. Le

en relation

  • Cas d'entreprise
    269 mots | 2 pages
  • Cas d'entreprise
    319 mots | 2 pages
  • Cas d'entreprise
    374 mots | 2 pages
  • cas d'entreprise
    450 mots | 2 pages
  • Cas d'entreprise
    689 mots | 3 pages
  • Cas d'entreprise
    274 mots | 2 pages
  • Cas d'entreprise
    472 mots | 2 pages
  • Cas d'entreprise
    393 mots | 2 pages
  • Cas d'entreprise
    383 mots | 2 pages
  • Cas d'entreprise
    890 mots | 4 pages