Casa

Pages: 11 (2712 mots) Publié le: 11 janvier 2012
Condamné à mort !
      Voilà cinq semaines que j'habite avec cette pensée, toujours seul avec elle, toujours glacé de sa présence, toujours courbé sous son poids !
 Autrefois, car il me semble qu'il y a plutôt des années que des semaines, j'étais un homme comme un autre homme. Chaque jour, chaque heure, chaque minute avait son idée. Mais maintenant, je suis captif. Mon corps est aux fers dansun cachot, mon esprit est en prison dans une idée. Une horrible, une sanglante, une implacable idée ! Je n'ai plus qu'une pensée, qu'une conviction, qu'une certitude : condamné à mort !
Après le jugement,  La voiture noire me transporta ici, dans ce hideux Bicêtre.
  À peine arrivé, des mains de fer s'emparèrent de moi. On multiplia les précautions ; point de couteau, point de fourchette pourmes repas, la camisole de force, une espèce de sac de toile à voilure, emprisonna mes bras : il importait de me conserver sain et sauf à la place de Grève
Condamné à mort !!! Quoi ! le soleil, le printemps, les champs pleins de fleurs, les oiseaux qui s'éveillent le matin, les nuages, les arbres, la nature, la liberté, la vie, tout cela n'est plus à moi !
Je laisse une mère, je laisse une femme,je laisse un enfant.
      Une petite fille de trois ans, douce, rose, frêle, avec de grands yeux noirs et de longs cheveux châtains.
 Elle avait deux ans et un mois quand je l'ai vue pour la dernière fois.
      Ainsi, après ma mort, trois femmes, sans fils, sans mari, sans père ; trois orphelines de différente espèce ; trois veuves du fait de la loi.
J'ai vu, ces jours passés, une chosehideuse. J’ai assisté au spectacle des préparatifs au départ des forçats pour Toulon. Emu de ce spectacle, je me suis évanoui et transporté à l’infirmerie où j’ai entendu une jeune fille chanter une complainte en argot, une chanson hideuse qui sortait d’une bouche plus douce. Ah ! qu'une prison est quelque chose d'infâme ! Même la chanson d'une fille de quinze ans ! Vous y trouvez un oiseau, il a dela boue sur son aile ; vous y cueillez une jolie fleur, vous la respirez : elle pue.
Pendant que j'écrivais tout ceci, ma lampe a pâli, le jour est venu, l'horloge de la chapelle a sonné six heures. -
      Qu'est-ce que cela veut dire ? Le guichetier de garde vient d'entrer dans mon cachot, il a ôté sa casquette, m'a salué, s'est excusé de me déranger et m'a demandé, en adoucissant de sonmieux sa rude voix, ce que je désirais à déjeuner...
      Il m'a pris un frisson. - Est-ce que ce serait pour aujourd'hui ?
   C'est pour aujourd'hui !
      Le directeur de la prison lui-même vient de me rendre visite. Il m'a demandé en quoi il pourrait m'être agréable ou utile, a exprimé le désir que je n'eusse pas à me plaindre de lui ou de ses subordonnés, s'est informé avec intérêt de masanté et de la façon dont j'avais passé la nuit ; en me quittant, il m'a appelé monsieur !
      C'est pour aujourd'hui !
 Ce bon geôlier, avec son sourire bénin, ses paroles caressantes, son œil qui flatte et qui espionne, ses grosses et larges mains, c'est la prison incarnée, c'est Bicêtre qui s'est fait homme. Tout est prison autour de moi ; je retrouve la prison sous toutes les formes, sous laforme humaine comme sous la forme de grille ou de verrou. Ce mur, c'est de la prison en pierre ; cette porte, c'est de la prison en bois ; ces guichetiers, c'est de la prison en chair et en os. La prison est une espèce d'être horrible complet, indivisible, moitié maison, moitié homme. Je suis sa proie ; elle me couve, elle m'enlace de tous ses replis. Elle m'enferme dans ses murailles de granit, mecadenasse sous ses serrures de fer, et me surveille avec ses yeux de geôlier.
 Ah ! Misérable ! Que vais-je devenir ? Qu’est-ce qu'ils vont faire de moi ?
Après la visite du prêtre,  La porte s'est rouverte une seconde fois, Une espèce de monsieur en habit noir accompagné du directeur de la prison, s'est présenté, et m'a salué profondément et il m’a dit avec un sourire de courtoisie :...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Casa
  • casa
  • Casa
  • La casa mila
  • La casa Batllo
  • Casa 2.111
  • Bv casa
  • casa présentation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !