Cass. 1ère civ. 16 mai 2000

Pages: 3 (535 mots) Publié le: 4 novembre 2012
Commentaire de l'arrêt rendu par la première chambre civile
de la Cour de cassation le 16 mai 2000

« Dans une matière régie par la cogestion, la cessation de l'affectation familiale donnée aulogement relève, elle aussi de la cogestion. » (1) C'est ce que semble affirmer un arrêt rendu par la première chambre civile de la Cour de cassation le 16 mai 2000.

En l'espèce, au mois de juillet1991, une épouse quitte le logement familial. Le 4 novembre 1991, elle introduit une requête en divorce et le 28 novembre de la même année, son époux donne le logement de la famille à bail.

De cefait, l'épouse souhaite la nullité de la location. La Cour d'appel d'Aix-en-provence accueille sa demande, elle prononce donc la nullité du contrat de bail. En effet, elle considère que le contrat debail a été conclu en violation de l'article 215 alinéa 3 du Code civil qui institue un régime de protection du logement familial car l'épouse n'avait pas donné son consentement à la conclusion du bail.C'est pourquoi l'époux se pourvoi en cassation.

Ce dernier soutient qu'un époux peut valablement donner à bail pour trois ans un immeuble inoccupé et ne servant plus au logement de la familledepuis que les conjoints vivent séparément et que ce contrat de bail n'était pas un acte de disposition au sens de l'article 215 alinéa 3 du Code civil.

Ainsi, le contrat de bail conclut par un épouxsur le logement de la famille sans le consentement de l'autre conjoint constitue t-il un acte de disposition au sens de l'article 215 alinéa 3 du Code civil alors même que les époux vivent séparément ?La Cour de cassation rejette le pourvoi de l'époux. En effet, elle affirme que l'article 215 alinéa 3 du Code civil « instituant un régime de protection du logement familial que ce texte visentles actes qui anéantissent ou réduisent les droits réels ou les droits personnels de l'un des conjoints sur le logement de la famille et qu'en relevant ainsi que tel était le cas de la location...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire de l’arret : Cass. Civ. 1ère, 3 mai 2000
  • Civ. 1ère, 3 mai 2000
  • Civ 1ère, 30 mai 2000
  • Civ 1ere 3 mai 2000
  • Cass, 1ère civ, 22 mai 2008
  • Cass 1ère civ, 15 mai 2002
  • Cass. 1ère civ., 16 novembre 1960 : bull. civ. i, n° 50
  • Commentaire d'arrêt, cass. civ. 1ère, 6 mai 2010

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !