Catharisme

571 mots 3 pages
Hist.Recherche :

Le Catharisme :
C’est un mouvement médiéval hérétique dérivant du catholicisme. On suppose que son nom a été prononcé pour la première fois par Eckbert de Schönau (en Rhénanie), il serait un jeu de mot associant ces hérétiques avec des adorateurs du diable (catus), représenté sous la forme d'un chat blanc ailé. Il est surtout concentré en Occitanie, dans les comtés de Toulouse et de Béziers-AlbiCarcassonne. Le catharisme subit une violente répression armée à partir de 1208 lors de la croisade contre les Albigeois puis, condamné au IVe concile de Latran en 1215.

 La doctrine cathare, ses symboles. Le catharisme voit une diversité dans ses croyances, ainsi, selon les régions on parlera de Patarins dans le Nord de l’Italie, non pas de Cathares comme en Lombardie. Il est créé par Pierre Valdo dans les années 1170. La doctrine cathare ne s’appuie par sur une théologie puisqu’elle considère que Dieu est absent du monde. Elle s’appuie sur le Nouveau Testament, c’est une réinterprétation des évangiles. Elle s’appuie aussi sur des écrits de Marcion et de courants plus anciens comme le Gnosticisme. On peut le considérer comme une évolution doctrinale. Pour eux, le dieu est éternel, il est le créateur de ce qui est. Le principe Mal existe dans le Néant, équivalent du diable. Il détourne les esprits par la tentation. Le monde puisqu’il imparfait connaitra une fin, lorsque le Mal se sera retiré du Monde. L’un des principes fondateurs est le Consolament : c’est un sacrement, qui permet d’entrer définitivement dans la communauté. Reconnaissance d’une qualité extérieure. Il est octroyé aux simples croyants qui ne sont pas rentrés dans l’ordination. Le deuxième principe fondateur se retrouve dans la vie « parfaite. Ils sont en effet astreints au travail manuel pour vivre. Cela leurs permet de rester en contact avec les populations qu'ils vont instruire directement, via des traductions en langue vernaculaire. De plus, ce travail leurs rapporte assez d’argent

en relation

  • Le catharisme
    478 mots | 2 pages
  • Le catharisme
    457 mots | 2 pages
  • Catharisme
    5896 mots | 24 pages
  • Le catharisme
    3045 mots | 13 pages
  • Catharisme
    704 mots | 3 pages
  • Le catharisme
    396 mots | 2 pages
  • Catharisme
    487 mots | 2 pages
  • Le catharisme = exposé
    3432 mots | 14 pages
  • LES ALBIGEOIS CATHARES
    823 mots | 4 pages
  • L'épopée cathare
    5270 mots | 22 pages