Catulle poeme final

948 mots 4 pages
Tout ce qu'un homme peut dire et faire de plus bienveillant, tu l'as dit, tu l'as fait, mais en vain, pour l'ingrate qui te trompe. (10) À quoi bon prolonger tes tortures? reprends courage, romps pour toujours tes chaînes, et, quand les dieux condamnent ton amour, cesse de faire toi-même ton malheur. II est difficile de renoncer tout à coup à un amour si long; difficile, sans doute; mais tu dois tout faire pour y parvenir. (15) Là est le seul salut, il te faut remporter cette victoire. II le faut, possible ou non. O dieux! si la pitié est votre attribut, si jamais vous avez porté secours aux malheureux luttant contre les angoisses suprêmes de la mort, contemplez mon infortune, et, si ma vie fut pure, (20) délivrez-moi de ce fléau destructeur, qui, se glissant comme un poison torpide jusqu'au fond de mes veines, a banni toute joie de mon coeur! Je ne demande plus qu'elle me paye de retour, ou, - ce serait demander l'impossible, - qu'elle veuille bien écouter la pudeur; (25) je ne désire que guérir moi-même et chasser cette maladie noire! O dieux accordez-moi cette grâce pour prix de ma piété! | nam quaecumque homines bene cuiquam aut dicere possunt aut facere, haec a te dictaque factaque sunt. omnia quae ingratae perierunt credita menti. (10) quare iam te cur amplius excrucies? quin tu animo offirmas atque istinc teque reducis, et dis inuitis desinis esse miser? difficile est longum subito deponere amorem, difficile est, uerum hoc qua lubet efficias: (15) una salus haec est. hoc est tibi peruincendum, hoc facias, siue id non pote siue pote. o di, si uestrum est misereri, aut si quibus umquam extremam iam ipsa in morte tulistis opem, me miserum aspicite et, si uitam puriter egi, (20) eripite hanc pestem perniciemque mihi, quae mihi subrepens imos ut torpor in artus expulit ex omni pectore laetitias. non iam illud quaero, contra me ut diligat illa, aut, quod non potis est, esse pudica uelit: (25) ipse ualere opto et taetrum hunc deponere morbum. o di, reddite mi hoc

en relation

  • une partie de campagne
    1461 mots | 6 pages
  • La poésie elegiaque
    7091 mots | 29 pages
  • Poésie art pour art
    948 mots | 4 pages
  • On appelle roman l'ouvrage fabuleux composé
    1110 mots | 5 pages
  • Parnasse
    1236 mots | 5 pages
  • Parnasse
    1206 mots | 5 pages
  • Ferragus
    3197 mots | 13 pages
  • Dossier poésie
    3852 mots | 16 pages
  • Explication sonnet 33 de l'olive du bellay
    3711 mots | 15 pages
  • Types de poésies
    7345 mots | 30 pages