Cazotte

266 mots 2 pages
Présentation de l’auteur
Jacques Cazotte est un écrivain né à Dijon le 17 octobre 1719, mort à Paris le 25 septembre 1792.
Elève du collège des jésuites de sa ville natale. Cazotte entra de bonne heure dans l'administration de la marine, après avoir étudié le droit chez un procureur, sur le conseil de Maurepas, son protecteur.
Successivement :
- écrivain principal en 1747,
- contrôleur en 1749,
- commissaire en 1750,
Il remplit pendant quatorze ans ces dernières fonctions aux Iles du Vent et à la Martinique, où il se maria, et se retira en 1760 avec le brevet de commissaire général; mais ni sous Choiseul, ni sous aucun de ses successeurs il ne put obtenir la liquidation de sa pension de retraite.
Le véritable début de Cazotte fut Olivier, poème en douze chants et en prose, mêlée de vers, elle fut fort bien accueillie alors et dont la lecture nous semble insipide aujourd'hui.
À la fin de sa vie, il entre dans l'ordre des Martinistes. Il prend parti contre la Révolution française, qu'il voit comme une gigantesque incarnation de Satan, et il est arrêté après le 10 août 1792.
Il allait être égorgé lors des funestes journées de septembre, lorsque sa fille Elisabeth, qui s'était enfermée avec lui dans sa prison, le sauva en le couvrant de son corps. Il sortit alors de prison, mais, repris quelques jours après, il périt sur l'échafaud le 25 septembre 1792 sur la place du Carrousel.
Ses derniers mots furent : "Je meurs comme j'ai vécu, fidèle à Dieu et à mon Roi". (p 94).
Cette phrase restera célèbre à travers les

en relation

  • cazotte
    260 mots | 2 pages
  • Cazote
    537 mots | 3 pages
  • Le diable amoureux de jacques cazotte
    1409 mots | 6 pages
  • La prise de la bastille
    585 mots | 3 pages
  • La restauration : 1814-1830
    4366 mots | 18 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    411 mots | 2 pages
  • Je sais aps
    790 mots | 4 pages
  • Revolution francaise
    1437 mots | 6 pages
  • Chapitre xviii candide de voltaire
    374 mots | 2 pages
  • Le Déserteur
    1235 mots | 5 pages