Ccf francais

Pages: 2 (290 mots) Publié le: 15 mars 2013
Les élèves surpris et émus à la fois étaient stupéfiés par ce que l'abbé venait de faire. Le bébé ne faisait que pleurer, sa mère le nettoya. Le prêtre, heureuxdemanda :
« Comment allez vous l’appeler ? 
D'un air pensif elle dit :
« Moi et mon mari avons décidé de l'appeler Victor »
Les élèves très impatients de serapprocher du bébé demandèrent à l'abbé :
« Monsieur l'abbé, nous pouvons nous rapprocher ?»
« Oui les enfants, venez dit-il. »
« Oh qu'il est beau ! » Dirent lesélèves tout content.
Le bébé ressemblait à son père quand il était bébé, une petite bouille, de grosses joues, les yeux en amandes et bleus, la peau trèsblanche, et il ne fit que pleurer comme son père.
La jeune femme avait l'air très pressée d'arriver à la gare. Elle se leva pour marcher un peu avec son bébé. En selevant, le train eu une secousse et le bébé tomba des bras de la mère. La jeune femme très inquiète reprit son bébé qui avait l'air en mauvais état , il n'ouvrait plusles yeux. Les collégiens décidèrent d'aller voir si il n'y avait pas un médecin dans le train. Quelques minutes plus tard les élèves revinrent avec un médecin quidit à la dame : « Il va falloir l'emmener le plus rapidement possible à l’hôpital. » Le bébé avait l'air d'avoir froid et très mal. La jeune femme le couvrit avecsa veste. La mère était très impatiente de revoir son mari avec leur nouveau né.
Tout à coup le train ralentit, la jeune femme dit au revoir à l'abbé et auxcollégiens et se précipita vers la sortie avec son bébé. Le père très surpris, très heureux prit son fils dans ses bras, embrassa sa femme et partirent à l'hôpital.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Ccf esc/francais
  • Ccf francais esc
  • Ccf orale français esc
  • LE GALLOIS Morgane CCF FRANCAIS
  • CCF Blanc De Francais Maxime Bertin
  • le ccf
  • CCF
  • CCF Histoire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !