Ccommentaire "jaurès et l'émancipation sociale des travailleurs"

Pages: 15 (3678 mots) Publié le: 22 février 2011
Commentaire de texte
« Jaurès et l’émancipation sociale des travailleurs »

Le texte soumis à notre étude est un extrait du discours de jean Jaurès à la chambre des députés. Cette conférence est retranscrite dans le Journal Officiel. Celui-ci apparaît en 1848, et se voit attribuer le monopole de la publication des Lois et des Décrets.
Jean Jaurès a alors 34 ans (il est né le 3 septembre 1859à Castres). Normalien, agrégé de philosophie, il est issu d’une famille de la petite bourgeoisie tarnaise. Il s’engage dans la politique en 1881 et est élu député centre gauche en 1885 : de son propre aveu, il ignore encore tout du socialisme, qu’il découvre alors et pour lequel il se passionne. En 1889, victime du scrutin de circonscription, il n’est pas réélu : professeur à l’université deToulouse, il se consacre, quatre années durant, à l’étude des premières manifestations du socialisme allemand dans la philosophie. Le 20 janvier 1893, élu député du Tarn dans la circonscription de Carmaux, il a achevé sa radicalisation et est devenu un socialiste engagé. Moins d’un an après, le 21 novembre 1893, il prononce un discours devant la Chambre des députés. Ce discours a une double fonction :la réponse à une déclaration du Président du Conseil Charles Dupuy, véritable déclaration de guerre au socialisme, sert en fait d’occasion pour développer un véritable manifeste de ce mouvement politique.
Bien que le discours soit lu à la Chambre il ne fait nul doute que, au-delà des députés, Jean Jaurès s’adresse avant tout aux Français : non seulement les journalistes ou notables locaux quiliront la retranscription dans le Journal officiel, mais aussi la frange assez large de la population qui, dans toute la France, lira les journaux.
Population qui doit faire face dans le siècle du libéralisme économique à la marchandisation de la force de travail. L’industrialisation a donné naissance à une masse d’individus égaux non différenciés dont le salaire est dorénavant soumis auxfluctuations de l’offre et de la demande. Apparaissent alors de timides réformes, tel le revirement de jurisprudence, en 1891, qui fit enfin peser la responsabilité des accidents du travail sur le patron. C’est là le début d’une lente naissance du droit du travail. Face à cette paupérisation du monde ouvrier, un nouveau mouvement politique apparaît : il s’agit du socialisme, qui s’assigne pour tâche dedéfendre le prolétariat ouvrier et paysan contre l’exploitation des capitalistes. La deuxième Internationale, fondée à Paris en 1889 regroupe tous les mouvements ouvriers s’inspirant de la pensée de Marx et Engels (Manifeste du parti communiste, 1847). Cette organisation souffre de la division du socialisme en de nombreuses tendances. En France, l’affaire Dreyfus n’a rien arrangé. On distingue en 1893les guesdistes du Parti Ouvrier Français, les possibilistes (Paul Brousse) de la Fédération des Travailleurs Socialistes, les blanquistes (Eudes, Granger, Vaillant…) du Comité Révolutionnaire Central… Jean Jaurès s’inscrit dans la droite du mouvement en ce qu’il est relativement ouvert à des alliances avec les partis bourgeois. Par ailleurs, il est viscéralement attaché à l’unité du mouvementsocialiste. Il fait ainsi partie des coopérateurs-mutuellistes, encore nommés socialistes indépendants.
Ainsi dans ce document Jaurès affirme l’émancipation politique du peuple et son pouvoir grâce au droit de vote, puis dénonce l’exploitation économique de ce prolétariat. L’auteur assure néanmoins que cette émancipation sociale est inéluctable, car elle est conduite par le socialisme, et ledéveloppement intellectuel des masses par l’éducation laïque (ligne 27à44). La religion se retrouve alors au second plan et la république bourgeoise ne peut soutenir une domination contraire à ses lois (ligne 45à77).
A travers le contexte politique et économique décrit par Jean Jaurès dans son discours, sur quel outil politique doit s’appuyer l’émancipation sociale des travailleurs, qui semble...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Travailleur sociale
  • Le travailleur sociaux
  • Travailleur social
  • Les travailleurs sociaux
  • La protection sociale des travailleurs indépendants
  • Lettre de motivation travailleur social
  • travailleurs sociaux d'origines etrangères
  • Droits et devoirs

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !