Ce document n'est pas mien. c'est l'histoire de la morte amoureuse de théophile gautier

12034 mots 49 pages
Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net

La Morte Amoureuse

TABLE DES MATIERES
La Morte Amoureuse.................................................................................1 .............................................................................................................2

i

La Morte Amoureuse
Auteur : Théophile Gautier Catégorie : Nouvelles

Vous me demandez, frère, si j'ai aimé ; oui.

Licence : Oeuvre du domaine public.

1

...
Vous me demandez, frère, si j'ai aimé ; oui. C'est une histoire singulière et terrible, et, quoique j'aie soixante-six ans, j'ose à peine remuer la cendre de ce souvenir. Je ne veux rien vous refuser, mais je ne ferais pas à une âme moins éprouvée un pareil récit. Ce sont des événements si étranges, que je ne puis croire qu'ils me soient arrivés. J'ai été pendant plus de trois ans le jouet d'une illusion singulière et diabolique. Moi, pauvre prêtre de campagne, j'ai mené en rêve toutes les nuits (Dieu veuille que ce soit un rêve !) une vie de damné, une vie de mondain et de Sardanapale. Un seul regard trop plein de complaisance jeté sur une femme pensa causer la perte de mon âme ; mais enfin, avec l'aide de Dieu et de mon saint patron, je suis parvenu à chasser l'esprit malin qui s'était emparé de moi. Mon existence s'était compliquée d'une existence nocturne entièrement différente. Le jour, j'étais un prêtre du Seigneur, chaste, occupé de la prière et des choses saintes ; la nuit, dès que j'avais fermé les yeux, je devenais un jeune seigneur, fin connaisseur en femmes, en chiens et en chevaux, jouant aux dés, buvant et blasphémant ; et lorsqu'au lever de l'aube je me réveillais, il me semblait au contraire que je m'endormais et que je rêvais que j'étais prêtre. De cette vie somnambulique il m'est resté des souvenirs d'objets et de mots dont je ne puis pas me défendre, et, quoique je ne sois jamais sorti des murs de mon presbytère, on dirait plutôt, à m'entendre,

en relation

  • Interview Baudelaire
    809 mots | 4 pages
  • Britannicus acte ii scène 2
    15396 mots | 62 pages
  • invention lettre a cecile
    721 mots | 3 pages
  • Fab victime
    681 mots | 3 pages
  • Nouvelle concours louis guillou 2011
    2550 mots | 11 pages
  • cours nrc spectacle
    518 mots | 3 pages
  • Proc s Bobigny
    640 mots | 3 pages
  • Antigone
    465 mots | 2 pages
  • Utopie
    951 mots | 4 pages
  • « Oui, la réalité n’est pas un lieu agréable, tout ce qui peut nous en arracher est bienvenu. »
    576 mots | 3 pages
  • La vie du nouveau gladiateur
    1352 mots | 6 pages
  • Critique : Sobibor de Jean-Molla
    318 mots | 2 pages
  • La fonction du regard dans la morte amoureuse de th. gauthier
    8042 mots | 33 pages
  • Le manuel d'epictète paragrave xvi
    355 mots | 2 pages
  • Travail sur modeste mignon - sujet d'invention
    566 mots | 3 pages