Ce qui nous pousse a lire un roman

908 mots 4 pages
Pourquoi lit-on un roman?

Qu’est ce qui nous pousse à lire des romans ? Comment expliquer que nous prenons ces longs moments de solitude pour nous plonger dans la lecture d’un roman ? Qu’ont de spécial ces grands romans pour nous tenir en isolement des heures entières ? Quel pouvoir possède un roman pour nous tenir en haleine et qu’on ne peut le « lâcher » avant de l’avoir fini et d’avoir pénétré le mystère de la fiction qu’il nous raconte ?

Ces questionnements ne sont pas nouveaux et reviennent à chaque rentrée littéraire lorsque nous nous dirigeons vers les librairies ou les grandes surfaces pour nous procurer les nouveautés. Ces interrogations sont aussi présentes lorsque nous passons parfois une partie de nos soirées d’hiver à discuter des romans que nous venons de lire et lorsque nous nous exerçons le temps d’une soirée au métier de critique littéraire. Ils sont aussi présents lorsque lors des moments d’octroi des prix littéraires nous exprimons notre mécontentement ou notre satisfaction à l’annonce de ces prix.

On s’est toujours posé cette question sans nécessairement la disséquer d’une manière méthodique pour lui en trouver des réponses. Mais, cette question a également fait l’objet de recherches et de réflexions de la part des universités, des revues littéraires ou des rencontres de spécialistes. La première réponse qui vient à l’esprit est bien évidemment le passe-temps où la lecture des romans est évoquée par certains comme un hobby. Certes, pour certains la lecture de romans leur permet de passer le temps. Mais, aujourd’hui, avec le développement rapide de l’industrie des loisirs, il est difficile de limiter notre réponse à cette interrogation à l’idée de passe-temps. En effet, il est aujourd’hui tellement plus facile de visionner un film sans être obligé de se déplacer dans une salle de cinéma. Il suffit tout simplement de presser le bouton de notre lecteur DVD pour pouvoir passer de longs moments de détente en

en relation

  • Dissertation : les qualités nécéssaire à un incipit
    1115 mots | 5 pages
  • Oniria
    1742 mots | 7 pages
  • Dissert incipit de roman
    976 mots | 4 pages
  • Fiche de lecture sur bradbury
    637 mots | 3 pages
  • Ecriture d'invention : débat entre le roman moderne et traditionnel
    959 mots | 4 pages
  • Emile faguet, l'art de lire
    4022 mots | 17 pages
  • le parc
    260 mots | 2 pages
  • Lisez-vous un roman pour le plaisir ou le lisez-vous comme un receuil des moeurs d'une époque.
    582 mots | 3 pages
  • L'amant
    486 mots | 2 pages
  • Etude de titre « une vie » de maupassant
    2358 mots | 10 pages