cedeao

9743 mots 39 pages
La crise au Mali : Les limites et faiblesses de la CEDEAO
Decrease Font Size Increase Font Size Taille Police Imprimer Envoyer à un ami
Depuis le putsch du 22 mars 2012 dirigé par le capitaine Amadou Haya Sanogo contre le président Amadou Toumani Toure (ATT) du fait de son incapacité à gérer la crise qui secoue le Nord du pays, suite à une mutinerie causée par la mort de plus de 70 militaires au Nord, une crise sans précédent frappe le Mali. Les trois régions du Nord (Tombouctou, Gao et Kidal) sont entre les mains des rebelles touaregs du MNLA, des djihadistes du groupe Ansar-dine, et Al- Qu’aida au Maghreb Islamique (AQMI). Ainsi le pays est divisé en deux et l’État perd complètement le contrôle sur la partie nord. Face à cette situation, la CEDEAO qui est censée être la première institution régionale responsable de la gestion de la crise après les autorités locales du pays, et dont l’un des principaux buts est le maintien et la consolidation de la paix, de la sécurité et de la stabilité au sein de la Communauté, a réagi non sans difficulté pour mettre un terme à la crise. En fait, l’objectif visé par la CEDEAO est le retour vers la paix avec un gouvernement de transition après la junte et la reconquête de l’intégrité territoriale du pays par la récupération de la partie occupée par les groupes islamistes du Nord. Les obstacles auxquels elle a fait face montrent des failles qu’on associerait à des limites et faiblesses et même à un échec à un certain niveau. Les raisons d’un tel phénomène sont aussi variées que complexes et si certaines limites découlent de facteurs dont la CEDEAO peut dégager toute responsabilité, d’autres relèvent d’un manquement de la part de celle-ci.
Un mois avant la mutinerie qui s’est soldée par le renversement du pouvoir au Mali, plus précisément le 23 février 2012, une délégation de médiateurs des différents pays membres de la CEDEAO dirigée par son président, le Béninois, Albert Tevoedjre accompagné de ses collègues du Burkina Faso,

en relation

  • Cedeao
    4511 mots | 19 pages
  • Cedeao
    1029 mots | 5 pages
  • Cedeao
    44197 mots | 177 pages
  • Cedeao
    15501 mots | 63 pages
  • Cedeao
    3815 mots | 16 pages
  • Cedeao
    4392 mots | 18 pages
  • Cedeao
    1718 mots | 7 pages
  • La cedeao
    4477 mots | 18 pages
  • Cedeao
    23291 mots | 94 pages
  • La cedeao
    3802 mots | 16 pages