celibataire

Pages: 14 (3336 mots) Publié le: 13 juin 2014
DU TEXTE
AUX IDÉES
Texte avec plan des idées

JEAN-PAUL SARTRE

L'écrivain engagé
Jean-Paul Sartre définit ainsi sa conception de l'écrivain engagé : « je dirai qu 'un écrivain est engagé
lorsqu'il tâche à prendre la conscience la plus lucide et la plus entière d'être embarqué, c'est-à-dire lorsqu'il fait passer pour lui et pour les autres l'engagement de la spontanéité immédiate auréfléchi » (Situations II).

5

10

15

20

25

30

Tout écrit possède un sens, même si ce sens est fort loin de celui que l'auteur avait rêvé d'y mettre. Pour
nous, en effet, l'écrivain n'est ni Vestale, ni Ariel : il est « dans le coup », quoi qu'il fasse, marqué, compromis, jusque dans sa plus lointaine retraite. Si, à de certaines époques, il emploie son art à forger des
bibelotsd'inanité sonore, cela même est un signe : c'est qu'il y a une crise des lettres et, sans doute, de la
Société, ou bien c'est que les classes dirigeantes l'ont aiguillé sans qu'il s'en doute vers une activité de
luxe, de crainte qu'il ne s'en aille grossir les troupes révolutionnaires. Flaubert, qui a tant pesté contre les
bourgeois et qui croyait s'être retiré à l'écart de la machine sociale,qu'est-il pour nous sinon un rentier de
talent ? Et son art minutieux ne suppose-t-il pas le confort de Croisset, la sollicitude d'une mère ou d'une
nièce, un régime d'ordre, un commerce prospère, des coupons à toucher régulièrement ? Il faut peu d'années pour qu'un livre devienne un fait social qu'on interroge comme une institution ou qu'on fait entrer
comme une chose dans les statistiques ; ilfaut peu de recul pour qu'il se confonde avec l'ameublement
d'une époque, avec ses habits, ses chapeaux, ses moyens de transport et son alimentation. L'historien dira
de nous : « Ils mangeaient ici, ils lisaient cela, ils se vêtaient ainsi ». Les premiers chemins de fer, le choléra, la révolte des canuts, les romans de Balzac, l'essor de l'industrie concourent également à caractériser
laMonarchie de Juillet. Tout cela, on l'a dit et répété, depuis Hegel : nous voulons en tirer les conclusions
pratiques. Puisque l'écrivain n'a aucun moyen de s'évader, nous voulons qu'il embrasse étroitement son
époque ; elle est sa chance unique ; elle s'est faite pour lui et il est fait pour elle. On regrette l'indifférence
de Balzac devant les journées de 1848, l'incompréhension apeurée de Flauberten face de la Commune ;
on les regrette pour eux : il y a là quelque chose qu'ils ont manqué pour toujours. Nous ne voulons rien
manquer de notre temps : peut-être en est-il de plus beaux, mais c'est le nôtre ; nous n'avons que cette vie
à vivre, au milieu de cette guerre, de cette révolution peut-être. Qu'on n'aille pas conclure de là que nous
prêchions une sorte de populisme : c'est tout lecontraire. Le populisme est un enfant de vieux, le triste
rejeton des derniers réalistes ; c'est encore un essai pour tirer son épingle du jeu. Nous sommes convaincus, au contraire, qu'on ne peut pas tirer son épingle du jeu. Serions-nous muets et cois comme des cailloux, notre passivité même serait une action. Celui qui consacrerait sa vie à faire des romans sur les Hittites, son abstentionserait par elle-même une prise de position. L'écrivain est en situation dans son époque :
chaque parole a des retentissements. Chaque silence aussi. Je tiens Flaubert et Goncourt pour responsables de la répression qui suivit la Commune parce qu'ils n'ont pas écrit une ligne pour l'empêcher. Ce
n'était pas leur affaire, dira-t-on. Mais le procès de Calas, était-ce l'affaire de Voltaire ? Lacondamnation
de Dreyfus, était-ce l'affaire de Zola ? L'administration du Congo, était-ce l'affaire de Gide ? Chacun de
ces auteurs, en une circonstance particulière de sa vie, a mesuré sa responsabilité d'écrivain. L'occupation
nous a appris la nôtre. Puisque nous agissons sur notre temps par notre existence même, nous décidons
que cette action sera volontaire. Encore faut-il préciser : il n'est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Celibataire
  • celibataire
  • Celibataire
  • Les celibataire
  • Mére celibataire
  • mere celibataire
  • Meres celibataires
  • Pascal lardellier, les célibataires

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !