Chômage et exclusion sociale

Pages: 5 (1223 mots) Publié le: 11 octobre 2010
Dans quelle mesure le chômage est-il source d’exclusion sociale ?


Document 1

La transformation des formes de gestion de la main-d'œuvre par les entreprises (utilisation plus importante des contrats à durée déterminée et de l'intérim) a conduit à des passages plus fréquents entre l'emploi et le chômage, et donc à l'un accroissement de la récurrence du chômage, notamment chez les jeunes.L'ancienneté moyenne de chômage est actuellement proche de 16 mois (14 mois en 1990) ; plus de quatre chômeurs sur dix sont considérés comme des chômeurs de longue durée (ancienneté supérieure à 12 mois) contre 35 % en 1990. Malgré les programmes successifs en leur faveur, le « noyau dur » du chômage de longue durée apparaît extrêmement difficile à entamer, même en cas de reprise de la croissance.INSEE, Données sociales, 1999.

Document 2

Inscrits à l'ANPE depuis un an en décembre 1997(1)
Caractéristiques des inscrits Chômeurs longue durée (en milliers) Part du total des chômeurs (en %)
Age
Moins de 25 ans
25-49 ans
50 ans et plus
151,2
983,5
231,9
19,4
40,8
55,5
Sexe
Hommes
Femmes
668,1
698,5
36,9
38,9
Motif d'inscription
Licenciement économique
Autrelicenciement
Fin de contrat
Fin de mission d'intérim
Premières entrées
Reprises d'activité
226,3
149,7
434,1
59,4
108,0
78,2
48,7
40,9
36,9
37,0
28,6
52,3
Niveau de formation
Baccalauréat ou supérieur
CAP, BEP, BEPC
Inférieur au CAP, BEP, BEPC
329,9
525,2
510,8
30,3
36,9
47,5
Qualification
Manœuvres ouvriers spécialisés
Ouvriers qualifiés
Employés
Techniciens
Agentsde maîtrise
Cadres
202,5
252,0
743,3
61,9
27,3
72,9
42,8
39,0
37,9
30,4
34,9
34,6
Ensemble 1 366,6 37,9

ANPE, DARES, INSEE, Données sociales, 1999.

1. Indication de lecture : les "50 ans et plus" en chômage de longue durée sont 231 900 ; ils représentent 55,5 % du total des chômeurs de "50 ans et plus".

Document 3

Le facteur primordial de la montée de l'exclusion estla croissance du chômage et plus généralement de la précarisation du travail qui lui est liée. Selon la dernière enquête du CREDOC (1996) portant sur un échantillon de 754 personnes en situation de grande pauvreté, 82 % sont sans emploi, et les 18 % restant occupent un emploi instable. La sortie du marché du travail, ou d'une situation d'emploi stable, conduit souvent à une exclusion de lacitoyenneté sociale dans la mesure où en France, et dans tous les pays où le système de protection sociale repose sur les principes de l'assurance sociale, les droits sociaux sont fondés sur le travail. En effet, toujours selon la même enquête, seuls 42 % de cette population reçoit des prestations sociales. La sortie durable du marché du travail (54 % de la population de l'enquête du CREDOC est auchômage depuis plus d'un an, 19 % depuis plus de 5 ans) conduit à une perte de droits sociaux que traduit l'expression « fin de droits » et le basculement vers le statut d'assisté social, le passage à une autre forme de prise en charge des risques sociaux, différent de celui des assurés sociaux.

P. HASSENTEUFEL, Cahiers français, n° 2814, « La Citoyenneté en question », 1997.

Document 4

II y alà un phénomène nouveau, qui nous prend à revers. Non pas que les situations d'exclusion n'aient pas existé dans toutes les sociétés; mais jusqu'alors, le lien social de base, familial ou géographique, était très présent voire pesant; de la sorte, l'exclusion, hors des circuits d'échange économiques, ne privait pas d'une insertion dans la société. Aujourd'hui l'urbanisation, la mobilitégéographique, l'instabilité familiale, l'individualisation croissante des modes de vie ont fait que la société est pleine de trous. Et cela, d'autant plus que le droit de se séparer d'autrui contre son gré, sans l'accompagner ou l'aider, s'est répandu, que ce soit dans le couple, dans l'entreprise, ou parfois dans les relations avec l'État providence.
Ainsi, les liens sociaux, comme les emplois, se...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Exclusion et chômage
  • Exclusion sociales
  • Exclusion sociale
  • Exclusion sociale
  • Exclusion sociale
  • Exclusion sociale
  • Exclusion sociale
  • Exclusion sociale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !