CH 5 Cours

811 mots 4 pages
CH 5

LES FONDEMENTS DE L’ÉCHANGE
INTERNATIONAL

La question théorique dominante, en matière d’échange international de biens et de services, reste liée depuis deux siècles, au problème du choix entre libre-échange et protectionnisme. Ainsi les économistes débattent sur la détermination du régime le plus favorable à la croissance, au développement économique et au bien-être.



Les théories du libre-échange sont favorables à la suppression de toute entrave au commerce international (la liberté de circulation des biens et des services entre les pays).
Les théories du protectionnisme pénalisent la concurrence étrangère en favorisant la production nationale. I. Les théories classiques du libre-échange
Ces théories sont fondées sur le postulat que le libre-échange est favorable au développement des nations. Elles expliquent les échanges inter-branches (échanger du blé contre du vin).

Théories
Théorie de l'avantage absolu
(Adam Smith-1776 : fin 18ème siècle) Théorie de l'avantage comparatif (David Ricardo-1817)

Théorie de la dotation factorielle (théorie H.O.S. :
Heckscher, Ohlin, Samuelson)
Economistes suédois et américain (travaux : 1919-1933-1950)

Principe explicatif
Les pays se spécialisent dans la production du bien dans laquelle ils disposent d'un avantage absolu (naturel, climatique ou humain…) c'est-à-dire où les coûts de production sont les plus faibles.
Même mal doté, sans avantage absolu, un pays a intérêt quand même à se spécialiser et à échanger.
Les pays se spécialisent dans la production du bien dans laquelle ils possèdent un avantage relatif (c’est-à-dire là où ils sont les moins défavorisés). La spécialisation crée une Division Internationale du Travail (D.I.T.
=production répartie entre différents pays) favorable à la croissance économique car l’allocation des facteurs de production est optimale
(le travail et le capital vont là où ils sont le plus rentables).
Prolonge les thèses classiques de Ricardo. Pourquoi existe-t-il des écarts de coûts

en relation

  • Ch 5 notes de cours
    2571 mots | 11 pages
  • Cours de résistance des matériaux
    5703 mots | 23 pages
  • Chimie Organique PCEM
    21808 mots | 88 pages
  • Politique de distribution
    1360 mots | 6 pages
  • Controle gestion
    3818 mots | 16 pages
  • Dossier sur la musculation
    3677 mots | 15 pages
  • EEC 202
    1206 mots | 5 pages
  • Musculation
    5397 mots | 22 pages
  • Gestion stratégique - plan de cours
    2138 mots | 9 pages
  • Composants electronique
    4108 mots | 17 pages