Charlemagne

389 mots 2 pages
Charlemagne

C'est au cours des VIIème et VIIIème siècles que les Francs consolidèrent leur royaume dans la France moderne, grâce à la puissance de leurs rois et de leurs guerriers. En 732, ils vainquirent une armée de Musulmans envahissant la France depuis la péninsule ibérique. Vers 750, les Francs pénétrèrent en Italie pour sauver Rome et le pape des attaques des Lombards. En 768, Charles le Grand, dit Charlemagne, devint le roi des Francs et entama son règne exceptionnel.

En 774, Charlemagne traversa une nouvelle fois les Alpes pour aller sauver le Pape en Italie. Il devint roi des Francs et des Lombards et régna de fait sur Rome. Il poursuivit ses conquêtes, convertissant dans le même temps ses ennemis au christianisme. Il occupa le sud de la France et le nord de l'Espagne, puis pénétra l'ouest de l'Allemagne, convertissant les Saxons et luttant contre les Magyars de Hongrie. Il établit des " marches " sur sa frontière, qui faisaient office d'Etats tampons entre l'Empire franc et les tribus barabares à l'est. Le jour de Noël de l'an 800, Charlemagne fut couronné Empereur d'Occident par le pape (à la seule initiative de ce dernier).

La personnalité de Charlemagne ayant constamment transcendé l'envergure et la puissance du Saint Empire romain germanique, celui-ci ne tarda pas à se désagréger après la mort de l'Empereur. Charlemagne était un fervent défenseur de l'Eglise catholique qu'il utilisa pour favoriser la culture et les arts. En association avec les cathédrales, il fonda des écoles pour éduquer les nobles et ses vassaux et, ainsi, améliorer la structure de son gouvernement. Il élabora et codifia des lois, améliorant considérablement le système judiciaire. Il inventa le féodalisme, système qui imposait l'ordre sur le plan local tout en préservant le pouvoir central.

Cependant, le grand espoir d'une renaissance européenne bâtie sur les ruines de l'Empire franc, fut déçu. Après la mort du fils de Charlemagne, l'Empire fut divisé en trois entre ses

en relation

  • Charlemagne
    324 mots | 2 pages
  • Charlemagne
    2506 mots | 11 pages
  • Charlemagne
    807 mots | 4 pages
  • Charlemagne
    393 mots | 2 pages
  • Charlemagne
    1636 mots | 7 pages
  • charlemagne
    461 mots | 2 pages
  • Charlemagne
    286 mots | 2 pages
  • Charlemagne
    296 mots | 2 pages
  • Charlemagne
    332 mots | 2 pages
  • Charlemagne
    2098 mots | 9 pages