Charlerois verlaine

285 mots 2 pages
Charleroi De Verlaine
Charleroi (1874), Verlaine
Ce poème de Paul Verlaine intitulé « Charleroi » est extrait des « Paysages belges » tiré du recueil « Romances sans paroles » paru en 1874. Le mouvement que suit Verlaine est le romantisme. Le registre du poème est donc lyrique.

I. Une succession d’images et d’impressions

• Succession rapide et discontinue

Trajet en train
-- discontinuité se justifie par le point de vue dû à la position du poète dans le train
( Poème discontinu par le train
( caractère fragmenté de la syntaxe par la rapidité de la vision

Images suffisantes
-- Ville industrielle : « forges » « herbe noire »
( Ville minière, exploitation du charbon

Tétrasyllabes
-- vers très courts
( Rythme heurté mais cohérence dans les strophes
-- 4 syllabes & 4 vers
( forme « carrée »

Ponctuation déstructurante
-- par les « . » surtout, puis les « , » les « ? » et les « ! »
( fractionne la lecture dan un rythme syncopé rappelant le train
( empêche fluidité et continuité

Oralité
-- v5, v19, 20...
( renforcent cette « hachure »

Inversion
-- v1 & 2
( Idem

Saisie d’instants, d’images brutes & immédiates
( Effet de poème collant, racontant parfaitement cette réalité vécue
-- « juxtaposition » v14 à 16

• Impressions de découverte

Syntaxe différente dans chaque strophe
( Impression de découverte

Sens olfactif & auditif
-- « quoi donc se sent ? »
-- « quoi bruissait ? »
( Langage familier traduisant l’instantanéité de l’action

II. La transfiguration du paysage ; son aspect inquiétant

• Tonalité quasi fantastique

Kobolds
-- Créatures mythologiques : lutins accusés d’avoir transformé l’argent en pierre « cobalt »

1ère et dernière strophes identiques
( Structurent, donnent une cohérence
( Charleroi, ville fantastique, marquée par la transformation : « herbe noire »

Procédés de personnification & construction des phrases
( autonomie et vie propre du paysage
( transfiguration
--

en relation

  • Charleroi verlain
    950 mots | 4 pages
  • Charleroi de verlaine
    428 mots | 2 pages
  • P. verlaine - charleroi ; commentaire
    1198 mots | 5 pages
  • Commentaire sur paul verlaine "charleroi"
    1100 mots | 5 pages
  • Charleroi, romances sans paroles, verlaine
    742 mots | 3 pages
  • Commentaire Charleroi - Verlaine - Romance sans paroles
    1132 mots | 5 pages
  • Charleroi deverlaine
    1088 mots | 5 pages
  • Les genres littéraires
    1296 mots | 6 pages
  • Charleroi
    914 mots | 4 pages
  • Comparaison tableaux poemes romance sans parole
    1319 mots | 6 pages