Chassignet

Pages: 2 (283 mots) Publié le: 28 mars 2012
SEQUENCE 1 TEXTE 1
« Assieds toi sur le bord d'une ondante rivière »Chassignet, Mépris de la vie et consolation contre la mort, 1594

Assieds-toi sur le bord d’une ondante rivière :
Tu la verras fluer d’un perpétuel cours,
Et flots sur flotsroulant en mille et mille tours
Décharger par les prés son humide carrière.

Mais tu ne verras rien de cette onde première
Qui naguère coulait ; l’eau change tous les jours,Tous les jours elle passe, et la nommons toujours
Même fleuve, et même eau, d’une même manière.

Ainsi l’homme varie, et ne sera demain
Telle comme aujourd’hui du pauvrecorps humain
La force que le temps abrévie et consomme :

Le nom sans varier nous suit jusqu’au trépas,
Et combien qu’aujourd’hui celui ne sois-je pas
Qui vivais hier passé,toujours même on me nomme.

Mouvement du recueil : le mouvement baroque (444 sonnets)
Type : Sonnet en alexandrins de type italien
Résumé idée principale : Chassignet racontele cours de l'eau qu'il compare a la vie d'un homme.

1) Emploi du tutoiement ce qui amène le lecteur a une « discussion » avec l'auteur, l'auteur emploiera le « nous » qu'ala ligne 7. Tout au long du poème, l'auteur emploi le « je » le « tu » pour se familiariser avec le lecteur, comme un ami.
2) La présence du champs lexical de l'eau estprésent tout au long du poème : « ondante rivière » a la ligne 1, « cours » a la ligne 2, « flots » a la ligne 3, « humide » a la ligne 4, « onde » a la ligne 5, « eau » a la ligne 6.Des verbes les précisent : « roulant » ligne 3, « coulait » ligne 6, « passe » ligne 8. Cela donne une impression de fluidité dans le texte.
3) La réflexion sur l'homme :
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Chassignet
  • Chassignet
  • Chassignet
  • Chassignet
  • Chassignet
  • Chassignet
  • Chassignet
  • Chassignet

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !