Chateaubriand

2941 mots 12 pages
Objet d’étude : Convaincre, persuader.
La question de l'Homme dans le genre de l’argumentation du XVIème à nos jours
Lecture analytique n4
Ambiguïtés de l'ère coloniale
INTRODUCTION
L'extrait étudié est tiré de l’œuvre autobiographique «Mémoire d’Outre-Tombe» qui sera publié après la mort de Chateaubriand (1768 -1848) diffusé en feuilleton dans le journal “La Presse”. Le roman a été, sur sa propre volonté, publié à titre posthume, d'où le titre "d'Outre-Tombe". Ce n’est pas une simple autobiographie, en 1809 alors qu’il nourrissait déjà l’idée d’écrire sur ses Mémoires, il déclare
« J’entreprends l’histoire de mes idées et de mes sentiments plutôt que l’histoire de ma vie »
L'extrait est rédigé entre avril et septembre 1822 mais Chateaubriand raconte là un épisode de son voyage en Amérique alors qu'il s'embarque de Londres en 1791. Son projet est de découvrir un passage Nord-Ouest de Amérique. En effet, il porte sur ce monde un regard lucide, visionnaire parfois cynique. Néanmoins, les Mémoires d’Outre-Tombe ne sont pas toujours le reflet de la vérité ; la véracité des témoignages peut souvent être mise en doute ainsi que l’exactitude des faits.
Il écrit l'histoire 30 après l'avoir vécu.
Dans cette œuvre, Chateaubriand écrit des épisodes de sa vie qu’il divise en trois carrières successives, de soldat et de voyageur, d’hommes de lettres, d’homme d’Etat1.
Le texte se présente comme un récit humoristique anecdotique de la rencontre du sauvage dans laquelle le narrateur se trouve déçu (déconvenue) en tant que disciple de Rousseau (précurseur du romantique).
Il trouve une réalité que le philosophe n'avait pas prévue, une réalité qu'il raconte avec un humour accablant.
Cette rencontre avec le sauvage est un récit à visée didactique. (Apologue)
-----------------------------Les grands voyages et les récits de ces voyages sont à l'origine du mythe du bon sauvage. Dés la fin du quinzième siècle, Christophe Colomb, en 1492, Vasco de Gama en 1497, Magellan, en 1519, Jacques

en relation

  • Chateaubriand
    1299 mots | 6 pages
  • Chateaubriand
    1307 mots | 6 pages
  • Chateaubriand
    337 mots | 2 pages
  • Chateaubriand
    839 mots | 4 pages
  • Chateaubriand
    407 mots | 2 pages
  • chateaubriand
    606 mots | 3 pages
  • Chateaubriand
    448 mots | 2 pages
  • Chateaubriand
    469 mots | 2 pages
  • Chateaubriand
    1350 mots | 6 pages
  • Chateaubriand
    526 mots | 3 pages