Chewing-gum

449 mots 2 pages
L'existence du chewing-gum remonte il y a plusieurs milliers d'années. En effet dès la préhistoire les hommes mâchaient de la sève de conifères. Il y a plus de 5 000 ans, les Mayas au Mexique mastiquaient de la sève de sapotillier pour se muscler les mâchoires et les femmes pour se rafraîchir l'haleine. La sève de cet arbre est appelé chicle (prononcer «tchiclé»). Les grecs quant à eux utilisaient la sève de pistachier lentisque. Nous pouvons voir que chaque continent avaient une chose spécifique à mâcher puisque les asiatiques eux mâchaient le bétel qui est une plante originaire de Malaisie qui a de nombreuses vertus. Les amérindiens des Andes chiquaient les noix du kolatier, c'est de cet arbre que l'on tire des principes actifs excitant parmi lesquels la caféine et la kolatéine, ceux d'Amazonie quant à eux chiquaient des boulettes de tabac. C'est suite à l'importation de cette plante en France en 1560 que les européens adoptèrent cette attitude. Le chewing-gum moderne est né en Amérique en 1869 par un général mexicain Antonio López de Santa Anna. Il arrive à New York, suite à son expulsion du pays par la révolution, avec son «Trésor de Mexico» c'est à dire avec 250 kg de sève de sapotier séchée pour en faire un substitut au caoutchouc. Il charge Thomas Adams, scientifique et inventeur américain, de négocier le chicle qui s'avère finalement impropre mais Adams le conserve et le revend en pharmacie. A partir de là c'est le début du succès. Certaines personnes ont tenté d'améliorer le produit mexicain: William J. Whit y ajoute du sirop de glucose, William Semple, dentiste de l'Ohio, a obtenu le premier brevet de l'invention du chewing-gum moderne en dissolvant du naphte et de l'alcool dans lequel il ajouta une petite de dose de réglisse. William Wrigley Jr, homme d'affaires américain fondateur de la Wm. Wrigley Jr Compagny, quant à lui lança le produit sur tout le continent grâce à des campagnes de publicité à la fin du XIXème siècle. Le chewing-gum est arrivé

en relation

  • Chewing-gum
    354 mots | 2 pages
  • Chewing gum
    3387 mots | 14 pages
  • Chewing gum
    487 mots | 2 pages
  • Marketing du chewing-gum
    2293 mots | 10 pages
  • Tpe chewing gum
    2905 mots | 12 pages
  • L'origine du chewing gum
    361 mots | 2 pages
  • Hollywood chewing gum
    2140 mots | 9 pages
  • Hollywodd chewing-gum
    1395 mots | 6 pages
  • Hollywood chewing gum
    1990 mots | 8 pages
  • Chewing gum et ballonnements
    527 mots | 3 pages