Chka

1418 mots 6 pages
Lars von Trier (prononcé /laʁs fɔn tʁi:ʁ/), né Lars Trier le 30 avril 1956 à Copenhague, est un réalisateur, scénariste etproducteur danois.

Sommaire [masquer]
1 Biographie
1.1 Jeunesse et débuts
1.2 Carrière
1.3 Vie privée
2 Filmographie
2.1 Réalisateur
2.1.1 Longs métrages
2.1.2 Courts et moyens métrages
2.1.3 Téléfilms
2.1.4 Séries télévisées
2.1.5 Clips vidéo
2.1.6 Publicités
2.2 Scénariste
2.2.1 Longs métrages
2.2.2 Courts et moyens métrages
2.2.3 Séries télévisées
3 Provocations et polémiques
4 Distinctions
4.1 Récompenses
4.2 Nominations et sélections
5 Notes et références
6 Annexes
6.1 Bibliographie
6.2 Liens externes
Biographie[modifier | modifier le code]
Jeunesse et débuts[modifier | modifier le code]
Lars Trier naît au sein d'une famille de fonctionnaires communistes de Copenhague1. Il fait sa première apparition à l'écran comme acteur, en 1968, dans la série télévisée L'Été mystérieux. Lars Trier ajoute la particule « von » (« de » en allemand) à son patronyme, sur l'exemple d'Erich von Stroheim, lors de ses études de cinéma à la Danske Filmskole (da)1.
Il est remarqué, en 1982, grâce à ses films d'école, lors du Festival des films d'étudiants de Munich2.
Sa carrière débute avec Element of Crime, tourné en anglais, qui lui vaut d'être immédiatement reconnu comme un cinéaste majeur3. Dès lors, il occupe une place à part entière dans le cinéma européen2.
Carrière[modifier | modifier le code]
Lars von Trier est notamment célèbre pour être l'un des fondateurs du Dogme95, mouvement d'avant-garde qui définit d'après dix règles précises une autre manière de filmer, en réaction aux productions majoritaires de l'industrie cinématographique. Les films « dogmatiques » selon ce mouvement répondent à un style de réalisation épuré, simplifié et voulu plus authentique : pas ou peu de montage, prise de son en direct, scènes filmées caméra à l'épaule, improvisation, etc. À l'instar de son compatriote Thomas Vinterberg, réalisateur

en relation

  • Proverbe
    2834 mots | 12 pages
  • initiation a la philosophie
    37497 mots | 150 pages