chneider electrique

932 mots 4 pages
Fonction logistique Schneider Electric :

En une décennie, Schneider Electric a doublé de taille, multiplié ses activités et basculé vers les pays émergents. Sa chaîne logistique doit à présent s'adapter à cette mutation.
Faire de sa chaîne logistique un avantage compétitif. C'est l'objectif de l'une des initiatives lancées parSchneider Electric dans le cadre de son programme d'entreprise 2012-2014. Son nom, le Supply chain sur mesure. Un sur-mesure pour les clients, mais aussi une supply chain à la mesure d'un groupe qui sort d'une longue période de mutation. Entre 2004 et 2011, Schneider a plus que doublé de taille, acquis de nouvelles activités et basculé ses ventes et sa production vers les pays émergents. Il s'est aussi engagé dans une mutation stratégique, qui le conduit vers la fourniture de solutions et de services plutôt que de produits. N'en jetez plus ! Le triptyque France + installation électrique + distributeurs type Rexel et Sonepar, qui a modelé la supply chain du groupe, a vécu. L'insatisfaction des clients est concentrée sur les performances de livraison. « Nous avons parfois poussé trop loin la standardisation, reconnaît François Martin-Festa, le directeur de la logistique et de la planification de la supply chain. Nos clients sont trop diversifiés pour être traités de façon uniforme. »
Priorité désormais à la segmentation. Schneider a ainsi cartographié les comportements d'achat de ses clients. Le fabricant de machines veut des petites quantités livrées sur sa chaîne de montage, avec un minimum d'emballages. Il demande aussi à être informé en amont de l'évolution des produits. Quant au fabricant de tableaux électriques, il travaille en mode projet, avec un ensemble de composants qu'il commande de manière séquencée, afin d'optimiser son stock. Pour ce client, habitué à des modifications de dernière minute, la réactivité est essentielle. Schneider a défini quatre modèles de supply chain pour répondre à ces besoins variés : produits standards,

en relation