Choisit-on d'être celui que l'on est?

1139 mots 5 pages
Sujet : Choisit-on d’être celui que l’on est ?

Ce sujet pose le problème de la responsabilité de l’homme dans ce qu’il est, dans son être le plus profond. En effet, l’être d’un homme en particulier est-il déterminé par différentes causes qui lui sont extérieures, ou au contraire par ses désirs et sa volonté ? Nous étudierons dans une première partie les différentes causes qui conditionnent l’être, indépendamment de sa volonté. Certains, nous le verrons dans notre deuxième partie, refusent ce déterminisme et prétendent à une liberté absolue. Finalement, nous nous intéresserons à l’existentialisme de Sartre, qui montre que l’essence de chaque homme est en vérité définie par les actes, les engagements et les choix qu’il a effectué tout au long de sa vie.

Le culte de la beauté et de l’apparence qui règne actuellement nous le rappelle sans cesse, chaque individu possède des caractères qui lui sont propres et auxquels il ne peut pas changer grand-chose. Le récent développement de la science nous a permis de prouver et d’expliquer la grande responsabilité des gènes dans les caractéristiques de chacun. Ainsi, une grande partie de notre nature est elle déterminée lors de notre naissance, de manière arbitraire et irrémédiable. Une idéologie dérivée de ces études scientifiques, la sociobiologie, considère même notre essence comme le résultat exclusif de notre patrimoine génétique. Elle justifie donc la domination de certaines classes et définit les inégalités sociales comme naturelles et légitimes, les hommes possédant à la naissance un patrimoine génétique. La théorie du déterminisme religieux, prônée par Saint Augustin, considère également l’essence d’un homme comme une chose prédéterminée, mais par un pouvoir divin. D’autres formes de déterminisme expliquent qu’une part importante de l’être est conditionnée par des causes différentes : Freud propose une théorie selon laquelle il est constitué par ses multiples identifications à autrui dans sa petite

en relation

  • Choisit-on d'etre celui que l'on est ?
    3499 mots | 14 pages
  • Choisit-on d'être celui que l'on est
    540 mots | 3 pages
  • philo
    2079 mots | 9 pages
  • Choisis t on d'être celui que l'on est ?
    1190 mots | 5 pages
  • choisit-on d'être ce que l'on est?
    312 mots | 2 pages
  • Choisit-on d'être ce que l'on est?
    1481 mots | 6 pages
  • Dissertation en philosophie
    1045 mots | 5 pages
  • Choisissons-nous notre vie
    4084 mots | 17 pages
  • être libre est ce ne se soumettre à rien ?
    2555 mots | 11 pages
  • Avons-nous le choix d'être libres?
    3232 mots | 13 pages