Christ en croix

Pages: 8 (1831 mots) Publié le: 19 mars 2013
Christ en croix |
Artiste | Diego Velázquez |
Année | vers 1632 |
Type | Baroque |
Technique | Huile sur toile |
Dimensions (H × L) | 250 cm × 170 cm |
Localisation | Musée du Prado, Madrid, Espagne |

L’œuvre s’intitule « Christ en croix » ou bien Le Christ crucifié, ou aussi le  Christ de San Placido de Diego Velasquez et àété peinte vers 1632. C’est une toile de style Baroque dont la technique utilisée est l'huile sur toile. Elle se trouve actuellement au Musée du Padro a Madrid en Espagne.

2. Velasquez Diégo

né à Séville en 1599, Diego Velázquez se distingue dès son enfance par ses talents artistiques. Il se forme ainsi chez Francisco Herrera le Vieux avant de rejoindre à douze ans Francisco Pacheco. Sonprofesseur lui enseigne l’art de peindre, mais aussi de penser en lui ouvrant la porte des cercles intellectuels de la ville, avant de lui accorder la main de sa fille. Après un premier voyage infructueux, Velázquez retourne à Madrid en 1623, exécute un portait de Philippe IV , roi des Espagne et des Indes et devient ainsi le portraitiste de la cour. En 1628, après avoir rencontrer Rubens ,un peintre baroque flamand, il décide de voyager dans le foyer de la Renaissance et du Baroque : l’Italie. Poursuivant dans sa veine de portraitiste, il peint le Pape Innocent X ( 234e pape de Rome) . Mais Velázquez ne limite pas son talent aux portraits, il réalise aussi de nombreuses toiles profanes, comme le cycle de la "Reddition de Bréda". En 1656, il réalise le tableau qui sera considéré comme sonchef-d’œuvre : "Les Ménines". Fidèle au roi jusqu’à sa mort en 1660, Velázquez influencera de nombreux artistes du XIXème et du XXème siècles, dont les impressionnistes. Le 7 Août 1660 Velazquez s'éteint chez lui à Madrid des suites sans doute du choléra .Oublié au XVIII°siècle, il sera de nouveau redécouvert par les impressionnistes dont Manet qui dira de lui qu'il "est le peintre des peintres.3. Description du cadre

Velázquez a peint un Christ crucifié, au contenu dramatique, sans insister sur le sang, bien que celui-ci ait été plus visible à l'origine. Bien que mort, le Christ ne s’effondre pas, évitant une tension sur les bras1. Le Christ s’appuie sur quatre clous, comme l'a recommandé son beau-père Francisco Pacheco dans son iconographie. La croix est lisse avec des nœuds debois. Un écriteau indique le titre en hébreu, grec et latin. Ses pieds reposent fermement sur un marchepied. La croix est plantée sur un petit monticule découvert lors des dernières restaurations. Sur un fond gris-vert2 sur laquelle se projette l'ombre de la croix illuminée de la gauche, le corps est modelé avec pâte épaisse, largement étalée, en mettant l'accent sur le modelé et l'éclairage.Certaines parties sont « rayées » par le peintre avec la pointe du pinceau encore humide, ce qui rend une texture particulière, notamment autour des cheveux tombants et des épaules. Les ombres sont obtenues en examinant avec des coups de pinceau très dilués et de même couleur, ombrageant par zones irrégulières les carnations déjà terminées3. En cherchant le plus grand naturel lors de l’exécution,Velázquez rectifie les positions des jambes qui initialement se croisaient et étaient presque unies. En écartant le pied gauche, il dote la figure d’un meilleur mouvement, et met la hanche dans un contrapposto classique qui fait reposer le poids du corps sur la jambe droite4. Le pagne, très petit, permet de mettre l’accent sur le corps nu. C’est la partie de la toile où la peinture est la plus épaisse,avec des effets de lumière obtenus au moyen de touches de couleurs blanc de plomb appliquées sur une surface achevée. La tête est enrobée d’une étroite auréole de lumière qui semble émaner de la figure elle-même, le visage tombe sur sa poitrine laissant voir les traits nobles ; le nez est droit. Plus de la moitié du visage est couverte de longs cheveux qui tombent d'aplomb.

Choix de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Christ
  • Christ
  • Le christ
  • La croix
  • La passion du Christ
  • Le christ et la samaritaine
  • Jésus christ
  • christ l incomparable

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !