Christianisme antique

3053 mots 13 pages
Dissertation « Christianisme antique » Introduction En l’an 30 probablement un obscur prophète est crucifié aux portes de Jérusalem. Quelque trois siècles plus tard, l’empereur Constantin se convertit, et cette conversion entraîne la christianisation de l’État. Une foi séparé du judaïsme, le christianisme se trouvait jeté au millieu du monde païen, et contraint de répondre à ses défis. Il dut, aux IIe et IIIe siècles se construire en ses structures et ses doctrines. La construction n’était pas achevée au début du IVe siècle : elle s’est poursuivie après Constantin, avec des moyens plus puissants et des enjeux sans doute plus graves. Le but de cette dissertation est de voir comment le christianisme est-il venu au pouvoir dans l’empire romain de l’occident, spécialement en Italie et à Rome. Quand l'empire romain est-il devenu chrétien ? Dans un première temps je veux voir le développement de l’Église dans l’empire, et ce qui finalement a conduit à la conversion de Constantin. Puis il faut évoquer le réalités du présence de l’Église à Rome et en Italie pour pouvoir estimer l’importance de la conversion de Constantin comme catalyseur pour le pouvoir du christianisme dans l’empire. Ce qui nous amène à la fin au débat d’aujourd’hui concernant la « question constantinienne ». Plan I : L’Église au début a. L’essor du christianisme b. La conversion de Constantin II : Christianisme en Italie et à Rome a. Rome b. Italie III : Païens et chrétiens a. Le débat d’aujourd’hui b. Trois hypohèses I : L’Église au début Après la persécution de Dioclétien, le christianisme devient religion autorisée. Avec la conversion de Constantin, il passe au rang de religion protégée (Modéran 2004). Autorisé, le christianisme obtenait ce dont il avait manqué pendant près de trois siècles : la sécurité. Il lui devenait alors maintenant loisible de s’adresser ouvertement à de foules entières. Avant cette « Paix constantienne » [1] le christianisme

en relation

  • Approche au fait religieux au maghreb
    4900 mots | 20 pages
  • Machiavel et la religion
    3800 mots | 16 pages
  • FTC book
    681 mots | 3 pages
  • Hérésie cathare
    2452 mots | 10 pages
  • Les apports du judaisme du christianisme et de l'islam
    2475 mots | 10 pages
  • Le double héritage constitutif de l europe
    1591 mots | 7 pages
  • Histoire du droit
    1772 mots | 8 pages
  • Les confessions de s. augustin
    1323 mots | 6 pages
  • Stael
    1380 mots | 6 pages
  • Culture occidentale
    6028 mots | 25 pages