Christoph willibald gluck

1109 mots 5 pages
Christoph Willibald Gluck
1775.Christoph Willibald Gluck est un compositeur allemand né à Erasbach le 2 juillet 1714 et mort à Vienne (Autriche) le 15 novembre 1787.

Professeur de clavecin et de chant de Marie-Antoinette, future reine de France, il a changé le visage de l'opéra avec sa célèbre réforme, visant à introduire le naturel et la vérité dramatique, qui l'opposa aux piccinistes, défenseurs de l'opéra italien, sans jamais toutefois le brouiller avec qui que ce soit. Il reste l'un des compositeurs les plus importants de la période classique avec Joseph Haydn, Wolfgang Amadeus Mozart, Karl Ditters von Dittersdorf, Franz Krommer et Carl Philipp Emanuel Bach.

Biographie
Gluck était le fils d'un forestier du Haut-Palatinat bavarois, ancien militaire au service des princes de Lobkowitz qui, en quittant le service, avait pris la profession traditionnelle dans la famille. Il ne faut pas imaginer, comme le donnent à croire certaines biographies, qu'il était un misérable bûcheron : le compositeur lui-même a dit qu'il était le fils d'un maître des Eaux et Forêts, ce qui constitue sans doute une bonne transposition, et il est certain que son père mourut fort riche.

Christoph Willibald Gluck s'inscrivit en 1731 à la faculté de philosophie de Prague. Mais, depuis son plus jeune âge, il montrait des dispositions pour la musique que son père s'ingéniait à contrarier. Il avait appris seul la guimbarde, instrument peu bruyant auquel il pouvait s'exercer en cachette et, en 1734, il quitta la maison paternelle pour Vienne pour devenir musicien.

C'est à Milan, où il arriva en 1735 et étudia sous la direction de Giovanni Battista Sammartini, qu'il fit jouer son premier opéra en 1741. Plusieurs autres suivirent dans différentes villes d'Italie, puis à Londres, en 1745-1746. Il y entra en relations avec Lord Middlesex, directeur de l'Opéra qui se trouvait encore au vieux théâtre de Haymarket. Gluck y donna avec un certain succès en janvier 1746 un opéra à sujet

en relation

  • Exposé Orphée
    392 mots | 2 pages
  • Vie et oeuvre de c.w gluck
    464 mots | 2 pages
  • Don juan mythe littéraire + musique
    1057 mots | 5 pages
  • Le chevalier gluck
    1064 mots | 5 pages
  • Revolution
    483 mots | 2 pages
  • La musique à l'époque du classisme
    941 mots | 4 pages
  • Orphée
    454 mots | 2 pages
  • Free Scores
    2582 mots | 11 pages
  • Peinture et musique au 18ème siècle
    564 mots | 3 pages
  • Orphee
    1945 mots | 8 pages