Christophe colomb

3372 mots 14 pages
Parmi les grands navigateurs de la renaissance, il en est un qui a marqué l'histoire de l'humanité plus profondément que tous les autres. Ce visionnaire, porté par un destin exceptionnel découvrit bien plus qu'un nouveau continent, il leva le voile sur une ère nouvelle pour le monde entier.
S'il ne fallait retenir qu'un seul grand navigateur, s'il en est un que même les candidats des jeux télévisés de TF1 devraient connaître, ce serait bien sûr :
Dérouler
Roulement de tambour...

Mais le présent article se propose de vous présenter un illustre inconnu qui contribua à ouvrir une route maritime sans laquelle rien de tout cela n'eût été possible.
Dérouler
et cet anonyme se nommait :

Ami de Vespucci et marin italien lui aussi, Colomb finit sa vie dans la misère et fut oublié de l'histoire. Il est pourtant le gaffeur de génie qui en cherchant une route vers l'Asie en plein Océan Atlantique entra un jour de 1492 en collision avec les Antilles et permit ainsi à Amerigo de fouler quelques années plus tard la terre qui porte désormais son prénom. Christophe Colomb, Amiral de la Mer Océane :
Bon c'est pas bientôt fini de parler de l'autre usurpateur sans arrêt dans mon article ?
C'est moi qui ai découvert l'Amér... le Nouveau Monde ! C'est pas Vespucci !
Je le sais, j'y étais.

Puis-je vous rappeler Signor Colombo que toute votre vie vous avez cru avoir seulement découvert un raccourci pour pouvoir aller faire du tourisme sexuel en Thaïlande ? Qu'est ce qui s'est passé ? Vous aviez oublié votre boussole ? Christophe Colomb, Vice-Roi des Indes :
Toute une vie d'aventure et cinq siècles de postérité pour entendre de telles ignominies...
Je suis outré de l'outrecuidance de cet outrancier foutriquet !
Toi qui es si fortiche, vas donc et découvres-en des continents !

Bon, bon... Mais si je raconte que vous vous êtes levé un beau matin en vous disant : « Tiens, aujourd'hui, je vais aller découvrir l'Amérique », franchement ça ne serait pas

en relation

  • Christophe colomb
    2380 mots | 10 pages
  • Christophe colomb
    696 mots | 3 pages
  • Christophe Colomb
    1968 mots | 8 pages
  • Christophe colomb
    2115 mots | 9 pages
  • Christophe colomb
    2228 mots | 9 pages
  • Christophe colomb
    770 mots | 4 pages
  • christophe colomb
    4292 mots | 18 pages
  • Christophe colomb
    938 mots | 4 pages
  • Christophe colomb
    511 mots | 3 pages
  • Christophe Colomb
    771 mots | 4 pages