Chromatographie sur Couche Mince (CCM)

1498 mots 6 pages
Technique d’Analyse Biologique

Université Dr. Molay tahar de SAIDA

Chromatographie (2)
Chromatographie sur Couche Mince (CCM)
La chromatographie sur couche mince ou chromatographie planaire (CCM, en anglais TLC pour Thin layer chromatography) est une technique de chromatographie couramment utilisée pour séparer des composants dans un but analytique ou préparatif.

1) Historique :
Bien que découverte en 1938, ce n’est qu’en 1958 que fut popularisée la chromatographie sur couche mince, telle que nous la connaissons actuellement. Cette technique a rapidement supplanté la chromatographie sur papier, car elle est plus rapide et est utilisée autant pour les composés polaires que non polaires.

2) Principe :
Lorsque la plaque sur laquelle on a déposé l’échantillon est placée dans la cuve, l’éluant monte à travers la phase stationnaire, essentiellement par capillarité. En outre, chaque composant de l’échantillon se déplace à sa propre vitesse derrière le front du solvant. Cette vitesse dépend d’une part, des interactions de faible énergie retenant le composant sur la plaque stationnaire et, d’autre part, de sa solubilité dans la phase mobile. Les composés se déplacent donc alternativement de la phase stationnaire à la phase mobile, l’action de rétention de la phase stationnaire étant principalement contrôlée par des phénomènes d’adsorption. Généralement, en chromatographie sur couche mince, les substances de faible polarité migrent plus rapidement que les composants polaires.

3) Applications de la CCM :
Lorsque les conditions opératoires sont connues, elle permet un contrôle facile et rapide de la pureté d’un composé organique (si l’analyse, réalisée avec divers solvants et différents adsorbants, révèle la présence d’une seule substance, on peut alors considérer que cet échantillon est probablement pur).
Elle est utilisée pour rechercher les meilleures phases stationnaires et mobiles, avant d’entreprendre une séparation par

en relation

  • Compte rendu du TP Lipides
    1648 mots | 7 pages
  • Philo
    2984 mots | 12 pages
  • svt 1ere es
    1720 mots | 7 pages
  • Chromatographie
    3090 mots | 13 pages
  • Cours
    663 mots | 3 pages
  • Compte rendu du tp : extraction des lipides du jaune d’œuf
    2192 mots | 9 pages
  • Ohayo
    921 mots | 4 pages
  • Hplc
    15919 mots | 64 pages
  • vouse
    1426 mots | 6 pages
  • Extraction des lipides de jaune d'oeuf
    2331 mots | 10 pages