chronique

Pages: 6 (1273 mots) Publié le: 30 janvier 2014
La Tour Paris 13, le succès d'un art urbain éphémère


Du 1er novembre au 31 octobre, la Tour de Paris 13 a ouvert ses portes, une occasion pour les Parisiens pour découvrir une centaine d' œuvres réalisées depuis plusieurs mois par une centaine d' artistes renommés du street art venus des quatre coins du monde, investir tous les espaces de la Tour. La Tour Paris 13 est également une aventureaudiovisuelle et digitale.

Un musée hors mur

A l'initiative de la galerie parisienne Itinerrance et de son directeur, Mehdi Ben Chelkh. des graffeurs reconnus mondialement, Français et autres venus de 16 pays (d'Arabie Saoudite, d'Israël et des États-Unis, Brésil, du Mexique, etc.), ont investi depuis sept mois, et en toute discrétion, un immeuble du XIIIe arrondissement de 9 étages, 36appartements de quatre à cinq pièces, parfois encore meublés, formant à la fin une gigantesque toile de 4.500 m² de surface.
Du dernier étage à la cave, du sol au plafond et même à l'intérieur des placards, les cent artistes ont déployé leurs talents sur tous les espaces, de manière bénévole et volontaire pour réaliser la plus grande exposition du street art jamais réalisée en France et dans lemonde. Cependant celle-ci est éphémère, les œuvres vont disparaître en même temps que la Tour, c'est l'essence même du street art.
En effet, depuis le début, il était clair que la Tour Paris 13 serait accessible au public que du 1er au 31 octobre et qu'elle serait ensuite détruite. De ce fait, la Tour est devenue un monument hors mur à visiter à tout prix. Son caractère éphémère, mais aussi la qualitéde ses fresques ont attiré un grand nombre de visiteurs. Tous voulant faire partie des privilégiés, de ceux qui ont eu la chance de « visiter la Tour Paris 13 », quitte à rester 8h dans la file d'attente. Pour des raisons de sécurité, l’accès à l'édifice est limité. Les visiteurs entrent par groupe de 49 personnes, ce qui explique ces longues heures d'attente.
Une journée de visite :

Enface du Ministère des Finances, de l’autre côté de la Seine (Bercy), impossible de rater l’immeuble orange fluo, alors que quelques mois auparavant, il n'était qu'un ancien, morne et banal HLM. Aujourd'hui, taguer et peint de partout, y compris de l'extérieur on le remarque à des kilomètres. Sur une de ces façades, on distingue la calligraphie arabe d'El Seed, cet artiste franco-tunisien qui utilisece style comme une expression de son questionnement identitaire. Et sur une autre, on aperçoit un personnage de Pantonio, créé par plusieurs lignes souples et un code-minimaliste noir, blanc et bleu. C’est déjà impressionnant à ce niveau, que dire à l’intérieur ?
La visite commence au 9ème étage. Le visiteur est plongé dans l’univers attractif et coloré des graffeurs saoudiens Azouz, Daya,Maryam et Maz, marqué par le graffiti, la BD et la calligraphie traditionnelle.

Un peu plus loin, le Français Sambre propose une allée étrange. Il a superposé plusieurs portes en bois, récupérées de l'appartement et a créé un sol en damier, cette installation dirige le regard du visiteur vers un point de fuite.

A l’étage du dessous, le visiteur découvre plusieurs grandes fresques de BToy. Desportraits de femmes qui ont marqué l'histoire comme celui de Simone de Beauvoir. Il est entouré de petits triangles colorés qui suggèrent des drapeaux, renforçant l'importance historique du personnage. cette artiste s'est intéressée à l'image de la femme dans le temps.

Sur un autre étage, on retrouve cet artiste tunisien El Seed, reconnu pour avoir repeint le minaret de la mosquée de Gabès, avecson nouveau style de calligraphie, un peu différent que sur la façade extérieure. Dans cette pièce, l'artiste « prend les lettres arabes en otage », et présente d'immenses calligraphies rangées, qui s'emparent totalement de la pièce.
Au rez-de-chaussée, l'artiste français Rodolphe Cintorino présente une carte de la Syrie au sol, visée par des missiles suspendus au plafond. Les missiles sont...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • les chroniques
  • Chronique
  • Chronique
  • Chronique
  • Chronique
  • Chronique
  • Chronique
  • chroniques

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !