Cicéron

Pages: 6 (1482 mots) Publié le: 8 janvier 2013
Cicéron

Connu de tous les apprentis latinistes pour ses textes à l'éloquence et à la rigueur classique exemplaires, Cicéron, de son véritable nom Marcus Tullius Cicero, marque l'histoire romaine de son grand talent d'orateur et son rôle politique majeur . Homme de goût et d'étude, il fut un politique lucide et habile cherchant à mettre son action en accord avec ses principes.

I- Les débutsd’un jeune homme : formation de Cicéron

Marcus Tullius Cicero naquit le 3 janvier en l'an 106 avant Jésus-Christ en Italie à Arpinum, ville se situant à l'est de Rome. Sa mère se nomme Helvia et est issue d'une famille noble et distinguée. Les origines de son père dont le nom nous est inconnu restent quant à elles très floues. Sa famille appartient à l'ordre équestre (la classe des chevaliersromains) et compte des magistrats municipaux ainsi que des officiers supérieurs de l'armée. Issu de ce milieu aisé et cultivé, Cicéron (du latin cicero) se montre rapidement un élève brillant. Outre le droit, la poésie et la rhétorique il manifeste aussi un vif interêt pour la philosophie, ce qui est plus rare à l'époque.
Cicéron se rend premièrement à Rome pour étudier le droit où il estinstruit par les plus célèbres consultants en droit. Ses études de droit
s’accompagnent d'une solide formation philosophique. Cicéron fait son service militaire à 17 ans : il se trouve sous les ordres de Pompeius Strabo, père du Grand Pompée, pendant la guerre sociale (91 à 88 avant Jésus Christ ) ; c’est vraisemblablement à cette époque qu’il fait la connaissance de Pompée. Démobilisé à la fin duconflit, il revient à ses études de droit. A Rome, il s'oriente vers la profession d'avocat et débute en - 81 par un discours prononcé à l'audience (plaidoyer) contre un favori de Sylla, homme d'état et dictateur romain de l'époque. Il obtient certes gain de cause. Prudent, il s’éloigne quelques temps de Rome et part approfondir sa culture philosophique et oratoire en Grèce puis en AsieMineure. Il revient à Rome en 77 après la mort de Sylla et se marie avec Terentia, mère de ses deux enfants Tullia et Marcus.

II- L’art oratoire au service de la politique : l’apogée de Cicéron

Cicéron se lance dans la politique en tant qu' « homme nouveau », car personne dans sa famille n'a encore exercé de carrière politique à Rome. Cicéron est élu questeur (= magistrat chargé en grande partiede fonctions financières) en – 76 et exerce ce poste en Sicile. Il acquiert sa célébrité en août -70 en défendant les Siciliens dans leur procès contre Caius Verrès, ancien gouverneur de Sicile qui est impliqué dans des affaires de corruption, et qui a mis en place un système de pillage d’oeuvres d’art . S’appuyant sur une longue et minutieuse enquête, et en utilisant contre l’accusé les armesredoutables de l’humour et de l’ironie, Cicéron prouve de manière implacable, dès son premier discours les exactions de Verrès qui se voit contraint à l’exil . Afin d’établir sa réputation d’avocat engagé contre la corruption, Cicéron fait publier l’ensemble des discours qu’il a prévus, les Verrines. Cet événement marque véritablement son entrée dans la vie judiciaire et politique. Il devientpréteur (magistrat de la Rome antique) en -67. Il s’occupe par la suite de nombreuses affaires dont Cluentius, Cornelius et Murena. Dès cette époque, Cicéron songe à incarner une troisième voie en politique, celle des «hommes de bien» (uiri boni), entre le conservatisme des optimates et le «réformisme» de plus en plus radical des populares ; pourtant, de -66 à -63, l’émergence de personnalités commeCésar ou Catilina, dans le camp des populares, qui prônent des réformes radicales, conduit Cicéron à se rapprocher des optimates. Désormais proche du parti conservateur, Cicéron est élu consul contre Catilina pour l'année -63 mais se heurte au projet de Catilina qui a pour objectif de s'emparer du pouvoir par la violence. Toute l'année 63 est très agitée et Cicéron n'a pas les moyens de faire...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Cicéron
  • Cicéron
  • Cicéron
  • Ciceron
  • Ciceron
  • Cicéron
  • Cicéron
  • Ciceron

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !