Ciné-tourisme : l’impact de médias visuels sur les territoires

1392 mots 6 pages
A travers les images, le cinéma nous fait voyager. Mais plus que les jolis panoramas projetés sur l’écran, le média visuel entraîne un impact plus profond sur les destinations. En même temps, les territoires mettent en disposition des offres touristiques captivantes à l’industrie de cinéma. Par définition, le ciné-tourisme est simplement le déplacement des touristes motivés par le cinéma. Or, nous analysons comment les deux domaines, celui du tourisme et du cinéma, sont à la fois indépendants, mais dépendent d’une relation mutuelle pour leur avancement.
Tourisme, un pilier économique incontestable des sites de tournage
L’impact direct et indirect du tourisme sur l’économie locale reste indéniable. Le tourisme est un levier visé pour le développement d’un territoire. Les autorités locales sont donc souvent en faveur pour les tournages de films sur leur territoire, car cela indique, pour elles, un marché touristique élevé grâce à des cinéphiles et des fans. A titre d’exemple, Tourism New Zealand, l’agence de marketing à la promotion touristique internationale, s’est impliquée à la stratégie du développement touristique avec le tournage des films du Seigneur des anneaux. Le culte préalable de la trilogie a contribué à la notoriété de la Nouvelle-Zélande, où elle était tournée, après la sortie de films. Selon le site officiel néo-zélandais, un touriste sur cinq cite Le Seigneur des anneaux comme raison de sa visite. L’Etat a annoncé en 2010 un rabais sur les taxes de dollars US 15 millions à la Warner Brothers pour faciliter le tournage de nouveau chapitre, Le Hobbit. De même, comprenant le potentiel du marché cinématographique, le pays a adapté ses politiques fiscales. Depuis 2008, le gouvernement néo-zélandais offre une subvention à hauteur de 40% des dépenses effectuées localement aux films dont le budget de dollar US varie entre 2,5 millions à 15 millions. Les bénéfices économiques devraient être conséquents, car le gouvernement a même investi quelque 2 millions

en relation

  • Une économie de marché régulée : l’économie française
    447 mots | 2 pages
  • Aqua détente
    7425 mots | 30 pages
  • Loi Macron
    665 mots | 3 pages
  • Le louvre
    637 mots | 3 pages
  • Management des entreprises
    479 mots | 2 pages
  • Cours eco l2 cavej
    68889 mots | 276 pages
  • Rapport mission transfrontalière
    2530 mots | 11 pages
  • Indonésie
    955 mots | 4 pages
  • Synthèse
    2207 mots | 9 pages
  • La vérite des mots
    521 mots | 3 pages
  • Management
    775 mots | 4 pages
  • L'europe dans l'après guerre
    510 mots | 3 pages
  • Strategie marketing
    4165 mots | 17 pages
  • Grande distribution
    1250 mots | 5 pages
  • Les pme face à la crise
    1043 mots | 5 pages