Cinquième rêverie

Pages: 6 (1314 mots) Publié le: 27 juin 2012
- « Cinquième rêverie » (1 778), Les Rêveries du promeneur solitaire Rousseau -
1ère partie : Description du paysage et place importante de la nature.
A -
La nature est pour Rousseau un lieu privilégié : ses sens son en éveil. Il aime entendre le bruit des vagues (l. 12), le flux et le reflux (l. 13-14) de l'eau. Il observe avec attention ce monde qui l'entoure : le lac, les plaines, lesmontagnes (l. 7). Le lac qui auquel il fait allusion est celui de Bienne en Suisse, où il se rendait assez souvent. Rousseau a un regard de connaisseur (botaniste), en herborisant (l. 2), les riches et fertiles plaines montrent son intérêt et surtout sa connaissance du lieu. Ce qui lui plaît aussi, c'est que la nature lui offre un cadre de solitude et d'isolement : Rousseau s'assoit volontiers seuldans les réduits (l. 3), puis dans quelque asile caché (l. 10). Cela souligne le fait que la nature représente le refuge et le lieu protégé, dans lesquels il peut oublier la société et la réalité. Le cadre décrit par Rousseau apparaît comme un lieu paradisiaque. En fait, les souvenirs reviennent peu à peu à sa mémoire et il les grandit, les embellit pour montrer les moments de bonheur qu'il a passésdans la nature. Tous ces épisodes de sa vie défilent dans sa tête comme un film. Dans le texte, cela se traduit par une longue phrase au rythme lent et régulier, qui s'étend en nombreuses propositions. Des retours de sonorités ("aine") tels que couronnés d'un côté par les montagnes prochaines et de l'autre élargis en riches et fertiles plaines (l. 6) donnent une impression de suspension,d'attente en fin des groupes de mots; ils montrent le souvenir qui resurgit peu à peu, lentement. De même, les nombreux parallélismes comme tantôt... tantôt (l. 3-4); les plus... les plus (l. 3); à parcourir... pour parcourir (l. 2-4). à droite... à gauche (l. 2) miment le déroulement de ses souvenirs et le vagabondage (la liberté) de l'auteur en soulignant les différents moments de ses promenades.

B-
Ce cadre décrit par Rousseau apparaît magnifique, grandiose. Rousseau emploie un vocabulaire poétique et des expressions excessives : les cimes (l. 9) représentent les hauteurs de l'île Saint Pierre; les rivages (l. 5), la grêve (l. 10), le flux et le reflux (l. 13-14) des vagues et les eaux transforment le lac en une mer sur laquelle Rousseau navigue. Le cadre ressemble à un lieu riche etprécieux : les rivages sont couronnés (l. 5), les plaines riches (l. 7), le cadre superbe, ce qui signifie majestueux. Le paysage s'étend et semble immense et infini. Les montagnes prochaines (l. 6) d'un côté, sont de l'autre éloignées (l. 6); les rivages sont élargis et la vue s'étendait (l. 7). La couleur bleuâtre des montagnes indique que Rousseau ne les distingue pas très bien; elles sont hautaineset accessibles. L'allitération en "T" de tantôt sur les terrasses et les tertres (l. 4) pourrait également exprimer cette idée: d'en haut, Rousseau domine tout le paysage, il peut le parcourir des yeux (l. 4).
#T#
Rousseau, charmé par ce paysage ravissant (l. 5) est plongé dans une contemplation de la nature qui le mène progressivement à la rêverie.
2ème partie : Le passage de Rousseau dumonde du rêve à celui de la rêverie et de l'inconscience.

A -
C'est au voisinage de l'eau que Rousseau commence à s'évader dans un monde de rêverie et d'inconscience. Cette évasion est suggérée par la répétition du son "v" dans volontiers (l. 10); grève (l. 10); vague (1. 1); rêverie (l. 12); souvent (1. 3); mouvement (l. 15); intervalles (l. 14).
Rousseau se sent progressivement engourdi. Lebruit des vagues (l. 11), bruit régulier et bruit continu (l. 14) berce et produit peu à peu un effet d'endormissement. La reprise des même sonorités comme le "flux et le reflux (l. 13-14); continu (l. 14); fusse aperçu (l. 13) ainsi que la fréquence des groupes binaires tells que le bruit des vagues et l'agitation de l'eau (l. 11); fixant mes sens et chassant de mon âme (l. 11); suppléaient...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire littéraire sur les rêveries du promeneur solitaire
  • Reveries
  • reverie
  • Reverie
  • La rêverie
  • La reverie
  • Rêverie
  • La reverie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !