Citation cinema

1045 mots 5 pages
- Devinez ce que je viens de trouver dans un placard à balais... une femme de ménage.
- Quoi, c’est logique ?
- Bah oui à partir du moment où le valet de chambre est dans le piano, oui.
Les Barbouzes

J’aime l’odeur du napalm le matin.
Apocalypse Now
- C’est le Nord !
Bienvenue chez les Ch’tis
Oui ! Je m’appelle Chirac et alors ? Pourquoi c’est moi qui changerais de nom ?
Camping
- Vous êtes sans doute le pirate, le plus pitoyable dont on m’ait parlé.
- Au moins, on vous a parlé de moi.
Pirates des Caraibes, la malediction du Black Pearl.

Le bonheur n’est réel que lorsqu’il est partagé.
Into the wild, Chris.

Je n’étais pas le meilleur parce que je frappai plus vite, j’étais le meilleur parce que la foule m’aimait... Gagne la foule, Maximus, et tu auras ta liberté !
Gladiator
- Dorénavant je veux qu’on m’appelle Sid Prince des Flammes.
- Oh oh prince des flammes, t’as la queue qui crame !
L’âge de glace, Sid et Diego.

Mais je vous en prie. Figurez-vous que Thérèse n’est pas moche. Elle n’a pas un physique facile... C’est différent.
Le père noël est une ordure, Pierre.
- J’suis bien d’accord avec la grosse là...
- C’est Nadine... son prénom
Nos jours heureux

Je suis ton père.
Star Wars : Episode 5

Mais dis donc on n’est quand même pas venu pour beurrer des sandwichs !
Les tontons flingueurs, Raoul Volfoni.
Patricia, mon petit... Je voudrais pas te paraître vieux jeu ni encore moins grossier. L’homme de la Pampa parfois rude reste toujours courtois mais la vérité m’oblige à te le dire : ton Antoine commence à me les briser menu !
Les tontons flingueurs, Fernand Naudin à Patricia.
Les cons ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît.
Les tontons flingueurs, Fernand Naudin.

Ne jurez pas Marie-Thérèse, ne jurez pas.
La vie est un long fleuve tranquille, Marielle Le Quesnoy à Marie-Thérèse.

Silence maraud, je parlemente.
Les visiteurs.
T’es un laideron mais t’es bien bonne !
Les visiteurs.

en relation