Citation

Pages: 2 (284 mots) Publié le: 13 novembre 2012
La souffrance peut occuper une telle place qu’on en oublie le bonheur. Parce qu’on ne se rappelle pas avoir été heureux. Et puis, un jour, on ressent quelque chosed’autre, ça nous fait bizarre, seulement parce qu’on n’a pas l’habitude, et à ce moment précis, on se rend compte qu’on est heureux.
J’aurai voulu te garder dans mesbras pour toujours mais l’éternité m’aurait paru trop courte.
Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.
On essaie de sedire que la réalité vaut mieux que le rêve. On se persuade qu’il vaut mieux ne pas rêver du tout. Les plus solides d’entre nous, les déterminés s’accrochent à leursrêves. Il arrive aussi qu’on se retrouve en face d’un rêve tout neuf qu’on avait jamais envisagé. Un jour on se réveille, et contre toute attente, l’espoir renaît, etavec un peu de chance on se rend compte, en affrontant les événements, en affrontant la vie, que le véritable rêve, c’est d’être encore capable de rêver.
Ce n’estpas faux de dire que le temps guérit toutes les blessures, au niveau physique la guérison commence instantanément et c’est notre corps qui fait le travail. Maislorsqu’il s’agit des relations humaines certaines blessures se cicatrisent en une journée d’autres restent vives pendant toute notre vie. Parfois nous devons nous guérir nousmême et parfois notre vraie tâche c’est de guérir les autres.

On s’efforce tous de trouver le bon chemin pour avancer dans la vie ce n’est pas toujours facile desavoir le quel c’est ni où il va nous conduire enfin de compte ce sont les gens qui nous entourent qui nous procurent l’équilibre nécessaire pour y parvenir.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Citation
  • Citations
  • Citation
  • Des citations
  • Citations
  • Citation
  • Citation
  • Citation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !