Citations pihlosophiques expliquées

Pages: 11 (2725 mots) Publié le: 11 août 2010
Adam Smith (1797)

«L’origine de la philosophie»
Extrait de : Essais philosophiques
(traduction française : 1797)

Un document produit en version numérique par Jean-Marie Tremblay, professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi Courriel: jmt_sociologue@videotron.ca Site web: http://pages.infinit.net/sociojmt Dans le cadre de la collection: "Les classiques des sciences sociales" Site web:http://www.uqac.uquebec.ca/zone30/Classiques_des_sciences_sociales/index.html Une collection développée en collaboration avec la Bibliothèque Paul-Émile-Boulet de l'Université du Québec à Chicoutimi Site web: http://bibliotheque.uqac.uquebec.ca/index.htm

Adam Smith (1797), « L’origine de la philosophie ».

2

Cette édition électronique a été réalisée par Jean-Marie Tremblay, professeur desociologie au Cégep de Chicoutimi à partir de :

Adam Smith (1776),

« L’origine de la philosophie ¢
Extrait de : Essais philosophiques (1797).
Traduction française : 1797.
Polices de caractères utilisée : Pour le texte: Times, 12 points. Pour les citations : Times 10 points. Pour les notes de bas de page : Times, 10 points.

Édition électronique réalisée avec le traitement de textesMicrosoft Word 2001 pour Macintosh. Mise en page sur papier format LETTRE (US letter), 8.5’’ x 11’’) Édition complétée le 26 février 2002 à Chicoutimi, Québec.

Adam Smith (1797), « L’origine de la philosophie ».

3

Quelques dates importantes :
1723 : 1759 : 1776 : 1790 : Le 5 juin, naissance d'A. Smith en Écosse. Publication de la Théorie des sentiments moraux. Publication des Recherches surla nature et les causes de la richesse des nations. Mort d'Adam Smith.

Retour à la table des matières

Adam Smith (1797), « L’origine de la philosophie ».

4

DE L'ORIGINE DE LA PHILOSOPHIE
Extraits de : Essais philosophiques (1797)
Retour à la table des matières

Adam Smith (1797), « L’origine de la philosophie ».

5

SECTION III. De l'origine de la philosophie 1.

Retour àla table des matières

Dans les premiers siècles de la vie sociale, avant l'établissement des lois, de l'ordre, de la sécurité. les hommes se souciaient peu de découvrir ces chaînes cachées d'événements qui unissent ensemble les apparences naturelles dont la liaison ne frappe pas au premier abord. Un sauvage dont la subsistance est précaire, dont la vie est exposée chaque jour aux plus imminentsdangers, n'a nulle envie de s'amuser à chercher ce qui ne peut avoir d'autre avantage que de flatter son imagination en lui offrant la nature sous un aspect plus lié et par là même plus intéressant. Plusieurs de ces petites incohérences qui, dans le cours des choses jettent le philosophe dans une sorte de perplexité, échappent entièrement à l'attention du sauvage. Les irrégularités qui s'offrentavec le plus d'appareil, et dont l'éclat ne peut manquer de le frapper. le jettent dans une sorte de stupeur. Les comètes, les éclipses, le tonnerre, l'éclair. et d'autres pareils météores lui impriment par leur grandeur un sentiment de vénération qui approche de la frayeur. Son inexpérience, son ignorance sur tout ce qui l'entoure, ne sachant ni comment chaque chose arrive, ni ce qui doit arriverensuite, ni ce qui a précédé, tout contribue à faire dégénérer ses premiers sentiments en terreur et en consternation. Mais, comme l'observe Mallebranche. toutes nos passions se justifient elles-mêmes, c'est-à-dire, qu'elles nous suggèrent les opinions qui peuvent les justifier. Comme ces apparences l'effrayent, il est disposé à croire tout ce qui peut contribuer à en faire des objets de terreur.Se persuader qu'elles procèdent de quelques causes intelligentes et invisibles, qu'elles sont les signes ou les effets de leur colère ou de leur vengeance, c'est de toutes les opinions la plus capable d'exalter cette passion, et par là même c'est de toutes celle qu'il est le plus prêt à recevoir. Ce penchant est favorisé par la défiance et la pusillanimité, si naturelles à l'homme non civilisé;...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Citations politiques expliquées 1ere partie
  • Citation
  • Citation
  • Citations
  • Citation
  • Des citations
  • Citations
  • Citation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !