Citoyennete

852 mots 4 pages
La Charte d’Amiens
IXe Congrès de la CGT, Amiens (8-13 octobre 1906) Le 13 octobre 1906 au terme d’un long débat consacré aux « rapports devant exister entre les organisations économiques et politiques du prolétariat » (autrement dit entre les syndicats et les partis), le IXe Congrès de la CGT adopte un « ordre du jour » dont l’importance politique allait grandir au fil du temps. Dès le mois de février 1912, le Directeur de la Revue Le mouvement socialiste, Hubert Lagardelle, alors très proche des syndicalistes révolutionnaires, qualifie le texte d’Amiens de « Charte constitutive du syndicalisme » et le Congrès de la CGT, réuni au Havre en septembre, le considère comme exprimant la « constitution morale de la classe ouvrière organisée ». On trouvera ci-après : • Le texte de la Charte d’Amiens avec la liste des délégués qui le proposèrent au vote du Congrès. • Une présentation synthétique du Congrès de 1906, disponible en version papier (voir Catalogue) sous l’intitulé « Le congrès de 1906 et la Charte d’Amiens ». Rappelons que l’IHS-CGT a publié une édition critique du compte-rendu in extenso du Congrès de 1906 (voir Catalogue). Le Congrès confédéral d’Amiens confirme l’article 2, constitutif de la CGT. La CGT groupe, en dehors de toute école politique, tous les travailleurs conscients de la lutte à mener pour la disparition du salariat et du patronat… : Le Congrès considère que cette déclaration est une reconnaissance de la lutte de classe qui oppose, sur le terrain économique, les travailleurs en révolte contre toutes les formes d’exploitation et d’oppression, tant matérielles que morales, mises en œuvre par la classe capitaliste contre la classe ouvrière ; Le Congrès précise, par les points suivants, cette affirmation théorique : Dans l’œuvre revendicatrice quotidienne, le syndicalisme poursuit la coordination des efforts ouvriers, l’accroissement du mieux-être des travailleurs par la réalisation d’améliorations immédiates, telles que la diminution des heures

en relation

  • citoyenneté
    712 mots | 3 pages
  • Citoyennete
    6642 mots | 27 pages
  • Citoyenneté
    1162 mots | 5 pages
  • La citoyennete
    3051 mots | 13 pages
  • La citoyenneté
    2915 mots | 12 pages
  • Citoyenneté
    901 mots | 4 pages
  • La citoyennete
    598 mots | 3 pages
  • Citoyenneté
    12315 mots | 50 pages
  • Citoyenneté
    1184 mots | 5 pages
  • Citoyenneté
    2980 mots | 12 pages