CLASSICISME

1771 mots 8 pages
LE CLASSICISME

1-Qu’est-ce que le classicisme ?

Définition :

Le classicisme est un mouvement littéraire et artistique, apparu en France au milieu du XVIIe siècle, et qui s’est développé et répandu en Europe pendant toute la 2e moitié du siècle. C’est avant tout un mouvement qui traite du beau. Il se définit par un ensemble de valeurs et de critères qui dessinent un idéal incarné dans « l’honnête homme ». Il a développé une esthétique fondée sur une recherche de la perfection, inspirée des modèles de l’art antique gréco-romain.

La raison, la rigueur et l’ordre sont les maîtres mots du Classicisme. Dans la littérature comme dans les arts, ils se traduisent par : l’imitation des œuvres antiques considérées comme un modèle de perfection la recherche d’une sobriété et d’un équilibre, qui rejette l’excentricité la croyance en une « nature humaine universelle ».

Ce mouvement concerne la littérature , en particulier le théâtre, mais aussi d'autres arts comme la musique, la peinture, la sculpture ou encore l'architecture.

Contexte :

C’était le mouvement baroque qui occupait le début du XVIIe siècle. Il ne se donnait pas pour but l'imitation de la réalité mais cherchait à susciter une émotion. C'est un art excessif et spectaculaire, mêlant les courbes, les métamorphoses, les rebondissements fantastiques… Mais à partir des années 1630, la monarchie de Louis XIII souhaite affirmer un besoin de « perfection » au niveau politique mais aussi au niveau culturel.
Des académies sont alors crées dans chaque art, notamment au niveau littéraire. En 1635, Richelieu crée l’Académie française. Le but est d’imposer un art officiel utilisant la langue du roi, des institutions sont alors crées et sont chargées de normaliser et de perfectionner la langue française. D’où la création de nombreuses règles. Cette propagande culturelle glorifie alors la monarchie et assure le rayonnement du pouvoir royal de Louis XIII puis de Louis XIV jusqu’en 1715.

Etymologie :

Le terme «

en relation

  • classicisme
    2982 mots | 12 pages
  • Le classicisme
    4917 mots | 20 pages
  • La classicisme
    319 mots | 2 pages
  • Le classicisme
    253 mots | 2 pages
  • Classicisme
    331 mots | 2 pages
  • Classicisme
    571 mots | 3 pages
  • Le classicisme
    450 mots | 2 pages
  • Le classicisme
    306 mots | 2 pages
  • Classicisme
    977 mots | 4 pages
  • Le classicisme
    2782 mots | 12 pages