Claude elwood shannon

847 mots 4 pages
Claude Elwood Shannon

Claude Elwood Shannon est un ingénieur électricien et mathématicien américain. Il est né le 30 avril 1916 à Gaylord dans le Michigan. A 16 ans, il commence à étudier le génie électrique et les mathématiques à l'université du Michigan. En 1938, il entre au MIT (Massachusetts Institute of Technology). Lors de sa thèse de Master, « une analyse symbolique des circuits à relais et de commutation », il utilise l'algèbre de Boole pour analyser et optimiser des circuits de commutation (notamment les centres téléphoniques automatiques et les circuits de commande des moteurs) : il montre la possibilité de traiter (saisir, transférer, stocker, transformer, restituer) les données numériques par des automates, en utilisant des circuits électriques à relais pour effectuer les calculs Booléens. Chaque relais pouvant prendre deux états : 0 : ouverts ou 1 : fermés. Il apporte ainsi un outil théorique aux concepteurs de circuits logiques, qui servira aussi bien pour les circuits à relais que pour les circuits intégrés.
Il travaille en même temps comme assistant chercheur de Vannevar Bush. Il parvient à trouver une théorie mathématique pour un calculateur analogique mécanique qui servait à résoudre des équations différentielles, permettant d’aboutir à une expression de la vitesse d’exécution.

Pendant la seconde guerre mondiale, Claude Shannon travaille à la cryptographie, pour les services secrets. Il est chargé de localiser de manière automatique dans le code ennemi les parties signifiantes cachées au milieu du brouillage. C’est lors de ce travail sur les codes secrets qu’il avance des hypothèses que l’on retrouve dans sa théorie mathématique de la communication.

En 1941, il entre aux laboratoires Bell, à New York. Il travaille sur les problèmes théoriques d'information et de commutation. C’est dans le cadre de ses travaux qu’il publie, la même année, « théorie mathématique de la communication », l’un des textes fondateurs de la théorie

en relation

  • Théories de l’information et de la communication
    1745 mots | 7 pages
  • Theorie com
    938 mots | 4 pages
  • Théories de la communication
    490 mots | 2 pages
  • Théories d'information et codage
    2504 mots | 11 pages
  • Espoir
    1249 mots | 5 pages
  • Théorie de l'information et des systèmes/travail de recherce
    4392 mots | 18 pages
  • Budget des rh plan site budget de la masse salariale
    7068 mots | 29 pages
  • Communication
    8497 mots | 34 pages
  • Data
    2910 mots | 12 pages
  • la communication verbale ou non
    10100 mots | 41 pages