Cleveland cavaliers

3561 mots 15 pages
Historique de la franchise
Les premières années (1970-1974)

La franchise des Cavaliers est fondée en 1970, avec Bill Fitch comme entraîneur. La première saison est très difficile : les Cavaliers commencent par 7 matchs à l'extérieur qu'ils perdent tous avec 17 points d'écart en moyenne. La première victoire arrive au bout du 16e match face à Portland. Les Cavs finissent bons derniers de la ligue avec un bilan de 15 victoires pour 67 défaites.

La mauvaise performance de la saison passée octroie au Cavaliers le premier choix de la draft 1971 : c'est Austin Carr qui est sélectionné. Issu de l'université de Notre Dame, il a enregistré une moyenne de 34,5 points durant sa carrière universitaire. Un honnête début de saison porte Cleveland à 15 victoires en 39 matchs, mais l'équipe s'effondre en janvier et termine la saison une nouvelle fois en dernière position avec seulement 23 victoires.

Durant l'intersaison 1972, les Cavs échangent Butch Beard aux Seattle Sonics contre Lenny Wilkens. Mais Wilkens, blessé, est indisponible en début de saison ce qui condamne Cleveland, remportant au final 32 matchs, grâce à de bonnes performances collectives au mois de mars.

Pendant l'été 1973, Cleveland échange deux valeurs sûres (John Johnson et Rick Roberson) aux Portland Blazers en échange du 2nd choix de draft avec lequel l'équipe sélectionne Jim Brewer. Le joueur est une déception, tournant à 6 points de moyenne, et le club ne remporte que 29 matchs.
L'accession aux play-offs (1974-1978)

1974-75 est la première saison où l'équipe est enfin compétitive, et prétend même à une place en play-offs pour la première fois de son histoire. Mais les blessures de joueurs-clés comme Jim Cleamons ou Austin Carr vont coûter leurs chances aux Cavs qui manquent les play-offs d'une victoire, avec un bilan de 40 victoires pour 42 défaites.

Le début de saison calamiteux réalisé en 1975-76 est vite rattrapé quand les Cavs récupèrent Austin Carr de blessure. Le jeu très

en relation

  • lebron james
    3979 mots | 16 pages
  • Folia
    8591 mots | 35 pages
  • hsjsvsvs
    356 mots | 2 pages
  • Cleveland, usa
    7209 mots | 29 pages
  • Lebron james
    252 mots | 2 pages
  • Lebron James
    513 mots | 3 pages
  • Lebron james
    297 mots | 2 pages
  • Michael jordan
    1135 mots | 5 pages
  • Etudiant
    1376 mots | 6 pages
  • L'homme qui rit
    264 mots | 2 pages