CM 9 Le Concert des nations compromis

1269 mots 6 pages
Le Concert des nations compromis par les systèmes d’alliance et le règlement de la « Question d’Orient » (1885-1914)

Trois problèmes pour l’étude : l’ombre portée de la guerre de 14. Il y a ici l’idée que le concert des nations était condamné. Aucun régime avant la guerre n’est belliciste. Deuxième problème, la multiplication des légendes. La question de la bipolarisation de l’Europe. Entre 1879 et 1914, les pays européens tendent à se regrouper dans deux systèmes d’alliances, la Triplice et « l’Entente Cordiale ». Pour cette dernière, il y a l’alliance franco-russe et franco-britannique. Quand on parle de bipolarisation, c’est une tendance au milieu d’autres techniques. Il n’y a que les français et les russes qui sont vraiment associé militairement. Les anglais ne rentrent pas en 14 pour aider les français. Autre problème, la question Balkanique. La guerre éclate en 14 car les russes sont engagés dans un bras de fer avec les autrichiens pour la question Serbe. La Serbie est au nord des Balkans, c’est la sécurité de l’empire Austro-Hongrois. On ne se fait pas la guerre pour l’empire Ottoman, ni pour la Bulgarie. Il y a jusqu’à l’extrême fin la notion de collégialité. Mais c’est de plus en plus difficile, mais il continue.

Christopher Clark « Les Somnambules »

La Question du système « Bismarckien »

La naissance d’une forme de bipolarisation. Ce système ce met en place juste après 1870 par le chancelier Bismarck, et ce jusqu’en 1890. Bismarck sait très bien que l’Alsace-Lorraine pose et posera un problème majeur pendant des générations. Bismarck croit en la diplomatie, et il veut isoler la France, car il croit en un système non pas d’alliance militaire, mais plutôt un système qui empêche la France d’avoir des alliés. Alliés potentiel, l’Angleterre, l’Autriche, la Russie, et aussi l’Italie. Ce que Bismarck fait, c’est d’isoler la France, et développer l’idée que les puissances monarchiques ont intérêt à être solidaire. Le premier pivot du système, c’est

en relation

  • Relation internationale 1914 1925
    17923 mots | 72 pages
  • Geopolitique de l’europe
    5528 mots | 23 pages
  • droit international public
    22583 mots | 91 pages
  • Compte rendude sortie écologique
    18152 mots | 73 pages
  • prout
    16669 mots | 67 pages
  • Union europeenne
    17238 mots | 69 pages
  • Histoire de la formation de l Europe 1
    40952 mots | 164 pages
  • Histoire des faits éco
    13433 mots | 54 pages
  • Droit européen
    27879 mots | 112 pages
  • 130024f
    16254 mots | 66 pages